Netflix / Cannes
Montage : Netflix / Festival de Cannes

Comme en 2018, les productions Netflix ne sont pour l'instant pas prévues sur la Croisette.

Comme l’an passé, le Festival de Cannes devra se passer des films Netflix pour sa 72e édition, qui se déroule du 15 au 25 mai 2019, nous informe Variety. Les relations entre la plateforme de streaming et Cannes sont pourtant bonnes, et Ted Sarandos a même dîné tout récemment avec Thierry Frémaux à Los Angeles. Mais le boss de Netflix et le délégué général du Festival n’ont aucun moyen de se mettre d’accord pour le moment.

Sous la pression des distributeurs français, qui étaient montés au créneau après la sélection de Okja et The Meyerowitz Stories en 2017, les films qui ne sortent pas en salle en France vont continuer à être interdits sur la Croisette. Or, Netflix ne saurait se plier à la législation française sur la chronologie des médias qui lui impose d’attendre trois ans pour mettre en ligne un film diffusé au cinéma. Une situation qui avait entraîné l'envoi du Roma d’Alfonso Cuaron à Venise, au grand dam de Thierry Frémaux.

Alejandro González Iñárritu sera le président du jury du Festival de Cannes 2019

Toujours selon Variety, Frémaux espérait pouvoir présenter The Irishman à Cannes (il était même allé à Marrakech en décembre dernier pour y croiser Martin Scorsese). Mais, le film de gangsters qui réunit Robert de Niro et Al Pacino n’est de toutes manières absolument pas prêt. Le travail de post-production qui doit permettre de rajeunir les acteurs dans les scènes de flashback s’avérant beaucoup plus long que prévu. Frémaux tentera de se rattraper avec Once Upon a Time, le nouveau Tarantino porté par Leonardo DiCaprio et Brad Pitt, ou le Ad Astra de James Gray (également avec Brad Pitt).

D’autres films Netflix étaient susceptibles d’intéresser Cannes cette année. Notamment The Laundromat de Steven Soderbergh (avec Meryl Streep), le nouveau Noah Baumbach, un long-métrage de David Michôd porté par Timothée Chalamet (The King) ou encore le prochain film des frères Safdie, Uncut Gems, avec Adam Sandler en tête d’affiche. Mais si Netflix sera absent du Festival, que ce soit en compétition ou hors compétition, son équipe d’acquisition devrait en revanche être présente sur le marché pour faire ses emplettes, comme l’an dernier.

 

A lire aussi sur Première