Slot Machine 2018 Photo Jimmy Andres Salina Moreno

En Islande, le combat d’une femme pour sa terre. Le film drôle et écolo de La Semaine de la Critique.

Du pays de Björk, plus rien ne peut nous surprendre. Et pourtant le film s’ouvre sur une femme dégommant au tir à l’arc les câbles électriques qui alimentent une usine. Seule contre l’économie. Seule pour sauver les Hautes Terres d’Islande de l’industrialisation. Organisée comme un boy-scout, elle va se planquer pour éviter les flics avant de reprendre sa vie bien tranquille de chef de chorale. Woman at War est un nouveau genre de film militant, de ceux qui vous font rire avant de vous faire réfléchir. Le combat pour l’environnement passe après le burlesque des situations que traverse cette Don Quichotte de la mondialisation. Et puis, une histoire personnelle vient transcender le combat politique. Il lui faut choisir à cette Amazone islandaise : devenir mère ou hors-la-loi. La réponse vaut le détour. Menée par l’énergique Halldora Geirharosdottir, le film est un bijou de folie. Avec ce petit grain supplémentaire et original apporté par l’irruption des musiciens dans les scènes alors que retentit la musique du film.