Cannes 2017 : Une Quinzaine des Réalisateurs très franco-américaine

quinzaine.jpg

Claire Denis, Bruno Dumont et Abel Ferrara sont les têtes de pont de la 49ème édition.

Bruno Dumont et Claire Denis seront donc bien à Cannes, mais à la Quinzaine. Ce sont deux des cinq réalisateurs français présents dans la sélection dévoilée ce matin aux côtés de Philippe Garrel, Sonia Kronlund et Carine Tardieu. Globalement, les représentants français apporteront une touche de fantaisie : Jeannette de Bruno Dumont est une comédie musicale sur l’enfance de Jeanne d’Arc ; Un beau soleil intérieur de Claire Denis serait une adaptation légère d’un essai de Roland Barthes sur l’amour avec Juliette Binoche et Gérard Depardieu ; Nothingwood de Sonia Kronlund est un documentaire fou-fou sur un producteur afghan de séries Z ; Ôtez-moi d’un doute est la nouvelle comédie de Carine Tardieu (La tête de maman). Philippe Garrel reste quant à lui fidèle à son univers passionnel intimiste avec L’amant d’un jour.

Les Américains ne seront pas en reste avec cinq représentants également, dont Abel Ferrara qui proposera Alive in France, un documentaire sur sa tournée musicale effectuée chez nous l’an dernier. À retenir par ailleurs, Bushwick de Cary Murnion et Jonathan Milott, une dystopie au pitch alléchant (évoquant une guerre civile aux Etats-Unis), et le nouveau film (The Rider) de Chloé Zhao, qui avait impressionné avec Les chansons que mes frères m’ont apprises, son premier long métrage. Les Italiens, qui placent trois films, viendront également en force. Cela laisse peu de place aux autres cinématographies : le Canada, l’Ukraine, la Zambie, l’Indonésie et la Colombie auront chacun un représentant dans cette sélection qui zappe donc fortement l’Asie, l’Amérique du Sud et le reste de l’Europe (pas d'Anglais, d'Allemands, de Belges, d'Espagnols...).

Voici la liste complète :

Longs métrages :

Un beau soleil intérieur de Claire Denis (Ouverture)

A Ciambra de Jonas Carpignano

Alive in France d’Abel Ferrara

L’amant d’un jour de Philippe Garrel

Bushwick de Cary Murnion et Jonathan Milott

Cuori puri de Roberto de Paolis

The Florida Project de Sean Baker

Frost de Sharunas Bartas

I am not a witch de Rungano Nyoni

Jeannette de Bruno Dumont

L’intrusa de Leonardo di Constanzo

La defensa del dragon de Natalia Santa

Marlina si Pembunuh Dalam Empat Babak de Mouly Surya 

Mobile homes de Vladimir de Fontenay

Nothingwood de Sonia Kronlund

Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu

The Rider de Chloé Zhao

West of the Jordan river d’Amos Gitaï

Patti Cake$ de Geremy Jasper (Clôture)

 

Courts métrages :

Agua mole de Laura Goncalves & Alexandra Ramires

La Bouche de Camilo Restrepo

Copa-Loca de Christos Massalas

Crème de menthe de David Philippe Gagné & Jean-Marc E. Roy

Farpoes, Baldios de Marta Mateus

Min Borda de Niki Lindroth von Bahr

Nada de Gabriel Martins

Retour à Genoa City de Benoit Grimalt

Tijuana Tales de Jean-Charles Hue

Tresnje (Cherries) de Dubravka Turic

 

Commentaires

A lire aussi sur Première

Un Beau soleil intérieur est une caricature des film d'auteur français

Claire Denis, la réalisatrice de Beau Travail, présente cette année à la Quinzaine des Réalisateurs son nouveau film Un Bibeau Soleil intérieur. Malheureusement, la rédaction de Première n’est pas emballée.

Cannes 2017 : Un beau soleil intérieur tourne en rond

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, le nouveau Claire Denis est une caricature du film d’auteur français.

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Fiancés
Octobre
Demain et tous les Autres Jours