Cannes 2017 : Pedro Almodovar rétropédale au sujet de Netflix

PedroAlmodovarCannes2017.jpg

Le président du jury a affirmé qu’il s’agissait d’une erreur de traduction.

Une possible Palme d’Or Netflix à Cannes fait débat

Impossible de ne pas revenir sur la polémique Netflix qui entoure le film de Bong Joon-hoOkja, et planait déjà sur le festival de Cannes 2017 bien avant son ouverture. Lors de la conférence de presse du jury présidé par Pedro Almodovar, celui-ci s’est inscrit en faux quant au possible couronnement de la Palme d’or d’un film qui ne sortirait pas en salles dans la plupart des pays du monde. "Je ne peux pas concevoir que la Palme d'or ou d'autres prix soient remis à un film qu'on ne pourra pas voir sur grand écran, en salles. Tout cela ne signifie pas que je ne suis pas ouvert ou pas favorable à tout ce que ces nouvelles technologies nous apportent." Des mots durs mais qui attestent d’une véritable prise de position de la part du cinéaste espagnol.

Cannes 2017 : le président du jury Pedro Almodóvar ne conçoit pas une Palme d'or Netflix

Pourtant, Indiewire a interviewé Almodovar en marge des festivités et le réalisateur a rétropédalé sur ses dires en affirmant qu’il s’agissait d’une erreur de traduction : "Il n’y a rien de pire que de se faire mal comprendre ou mal traduire. Ni moi ni aucun des membres du jury ne faisons aucune distinction entre les deux films produits par Netflix et le reste de films en compétition. Nous sommes juste là pour juger artistiquement les dix-neuf films que le festival a sélectionné." Les deux productions de la plateforme de streaming américaine sont donc Okja de Bong-Joon Ho et The Meyerowitz Stories de Noah Baumbach, deux cinéastes habitués de la Croisette.

Bong Joon-ho répond à la polémique Okja avec humour

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir ailleurs sur le web

Premiere en continu

Nos top du moment

Nos dossiers du moment