Cannes 2017 : Loveless est un film assez complexe

loveless.jpg

Après son prix du scénario pour Leviathan en 2014, le réalisateur russe Andreï Zviaguintsev revient en compétition à Cannes avec le film Nelyubov (Faute d'amour), qui a ravi la rédaction

Le nouveau portrait de la Russie actuelle par le réalisateur Andreï Zviaguintsev, un habitué de la croisette (Prix spécial du jury en 2011 dans la sélection Un certain regard pour Elena et prix du scénario en 2014 pour Léviathan) vient d’être présenté en sélection officielle. Nelyubov (Faute d'amour) a conquis la rédaction, malgré sa noirceur certaine.  

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

A lire aussi sur Première

Wonderstruck : "Un très beau film avec de belles idées de mise en scène"

Deux ans après Carol, le réalisateur Todd Haynes revient en compétition avec Wonderstruck. Notre rédaction est sous le charme, mais avec quelques réserves… 

Notre avis sur Twin Peaks saison 3

Les deux premières parties de ce retour prouvent que le cinéaste sait encore parfaitement nous désorienter.

Cannes 2017 : Le Redoutable, portrait féroce de Godard en forme d’hymne hédoniste

Michel Hazanavicius transforme le géant de la Nouvelle Vague en OSS intello et zozotant dans un pastiche moqueur, parfois très fun, mais un peu vain.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les bourreaux meurent aussi
Chérie, je me sens rajeunir
le bonhomme de neige