C'est quoi Ghost in the Shell ?

Ghost in the Shell

C'est quoi un Ghost ? C'est quoi le Shell ? C'est le choc de science-fiction ciné de ce début d'année.

Ghost in the Shell sort en salles françaises le 29 mars : un ambitieux film de science-fiction qui s'annonce particulièrement spectaculaire dans lequel Scarlett Johansson joue un cyborg plongé dans la traque aux terroristes... Et dans des interrogations existentielles. Une dizaine de jours avant sa sortie française, on répond aux interrogations existentielles que le film peut provoquer.

Ghost in the Shell : un blockbuster doté d'une âme

Où sommes-nous ?
Ghost in the Shell version 2017 -deuxième adaptation cinéma du manga culte de Masamune Shirow- promet de mêler scènes d'action démentes et images visionnaires d'un futur à la Blade Runner ou au jeu vidéo Deus Ex : nous sommes dans les années 2050, sur une Terre cyberpunk où l'homme et la machine ont fusionné à un point inouï. Tout le monde peut se connecter à Internet en y branchant son cerveau, et les plus fortunés peuvent se payer des modifications corporelles -bras, jambes, yeux cybernétiques. Mais cela n'a pas résolu les pulsions habituelles de l'humanité : guerre, avidité, violence et loi du plus fort.

Qui est le Major ?
C'est le véritable secret du film. Alors que la frontière entre l'homme et la machine se brouille de plus en plus, la Section 9, dirigée par Nakamari (Takeshi Kitano) est chargée de mener des opérations secrètes au nom du gouvernement. Le Major (Scarlett Johansson), est l'agent d'élite de cette unité. Son corps est celui d'un cyborg de combat amélioré, mais son cerveau -et donc son esprit- est celui d'un être humain. Le Major a été transformé après un terrible accident, par le scalpel d'un cyberchirurgien joué par Juliette Binoche. "Qui est le Major ? C'est une très bonne question", admet Scarlett. "Le film traite du voyage à la découverte de soi-même, au plus profond. Je n'ai jamais vécu une telle expérience sur un plateau. C'est un vrai trip."

Qu'est-ce qui se passe ?
Le Major et la Section 9 sont sur la trace du Marionnettiste, le plus dangereux des pirates informatiques qui envoie des cyborgs pirater les cerveaux des puissants de ce monde. Au cours de la traque, le Major commence à entendre une étrange voix dans sa tête et à interroger la réalité qui l'entoure. Ghost in the Shell associe l'arsenal des univers cyberpunk à la vision du futur transhumaniste : le futur où l'on se demande ce qui fait l'être humain, si la conscience est bel et bien téléchargeable d'un corps à un autre aussi facilement qu'on copie un fichier sur une clé USB (surtout quand celle-ci à l'apparence de Scarlett Johansson).

Qui réalise ?
Ghost in the Shell est réalisé par Rupert Sanders, déjà auteur de Blanche-neige et le chasseur en 2012 avec Kristen Stewart qui remettait le conte au goût du jour avec un look de dark fantasy héroïque frappant. Ghost in the Shell est habité par la même ambition visuelle, aidée par l'énergie du directeur de la photographie Jess Hall (Hot Fuzz, Transcendence) et le chef décorateur Jan Roelfs, qui officiait déjà sur le visionnaire Bienvenue à Gattaca.

Ca veut dire quoi Ghost in the Shell ?
Si le mot "ghost" veut dire fantôme en anglais, on est loin des films d'horreur : il désigne quelque chose de plus précis dans l'univers du film : le ghost désigne l'âme, à la fois des êtres humains et des machines (cyborgs, ordinateurs). Et le shell ("coquille") désigne les corps de chair et de métal qui accueillent les ghosts. Ghost in the Shell peut ainsi se traduire par "l'esprit dans la machine". Tout le programme du film, donc : trouver l'âme qui habite les corps de chair/métal du futur.

Bande-annonce de Ghost in the Shell :

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

A voir aussi

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Transformers : The Last Knight
Okja
Baby Driver