Box-office US du 28 août : Le film d'horreur Don't Breathe détrône Suicide Squad par surprise

dont-breathe-box-office.jpg

Suicide Squad perd sa première place à cause de Don't Breathe - La Maison des ténèbres par le réalisateur du remake de Evil Dead. (Source : Le Film français)

Bouh ! Don't Breathe - La Maison des ténèbres vient de faire une entrée fracassante au box-office américain. Sa première place se chiffre à 26,1 millions de dollars, soit près de trois fois son budget estimé de 9 millions de dollars. Un très joli coup pour le distributeur Screen Gems (division de Sony consacrée aux films de genre horreur ou comédie comme Underworld ou Témoin à louer), qui se paye un succès grâce à la faiblesse de la concurrence : Suicide Squad en est à son quatrième week-end d'exploitation, et l'horreur interdite aux moins de 17 ans non accompagnés de Don't Breathe paraissait un programme plus excitant que le film d'action avec Jason Statham Mechanic : Resurrection, l'autre nouveauté qui ne démarre que cinquième. Le film enferme trois jeunes braqueurs dans une maison où un aveugle va les traquer jusqu'au dernier. La critique est enthousiaste et surtout il ne s'agit pas d'une suite, d'un remake ou d'une reboot d'une franchise d'horreur existante. Réalisé par Fede Alvarez qui retrouve Jane Levy, héroïne de son remake d'Evil Dead (2013) et Sam Raimi à la production via son studio Ghost House Pictures, Don't Breathe démarre à peine mieux qu'Evil Dead mais a surtout coûté moins cher (le remake du Raimi a coûté 17 millions). Don't Breathe commence mieux sa carrière que Dans le noir (démarrage à 21,6 millions le week-end du 22 juillet dernier), récent carton dans le domaine de la flippe à petit budget. Un genre qui reste, pour un studio, une garantie de rentrer dans ses frais.

Suicide Squad se retrouve donc à la deuxième place pour son quatrième week-end, avec des recettes de 12,1 millions sur trois jours. Le film a passé trois semaines en tête du box-office américain et a raflé 282,8 millions de dollars en tout. Il semble peu probable que Suicide Squad dépasse les 300 millions en fin de carrière : le film est pour l'instant le huitième plus gros succès de l'année, en-dessous de Batman V. Superman : L'Aube de la justice (330,3 millions). Et il a rapporté presque le double de X-Men Apocalypse, neuvième du classement avec 155,4 millions. Ajoutez à cela des recettes mondiales de 353,1 millions (le film n'est malheureusement pas sorti en Chine) et le score final de Suicide Squad est de 635,9 millions. Pas mal du tout, même si l'on compare aux chiffres des Gardiens de la Galaxie de Marvel/Disney (773,3 millions) ou de Deadpool (782,6 millions). Mais les très mauvaises critiques reçues par le film -surtout après celles reçues par Batman V. Superman- ont terni la réussite de DC/Warner sur ce coup-là. Le prochain rendez-vous superhéroïque du DC Cinematic Universe sera Wonder Woman en février 2017 avec Gal Gadot, attendu au tournant.

Grâce à ses bonnes critiques, Kubo et l'armure magique se maintient assez bien en deuxième semaine (baisse de 37%) et son distributeur Focus le déploie sur dix-neuf écrans supplémentaires. mais ce n'est pas suffisant pour en faire un succès. En gagnant 7,9 millions ce week-end, le dernier-né des studios Laïka n'a gagné que 24,9 millions de dollars aux Etats-Unis alors qu'il en a coûté 60. Kubo devra donc compter sur les territoires internationaux pour se refaire. Son imagerie particulière (le film se déroule dans un Japon féodal de légende) le destine en priorité pour l'Asie, mais Kubo n'a pas encore de date de sortie en Chine et au Japon.

Pendant ce temps, Sausage Party gagne 7,6 millions de dollars mais c'est une perte de plus de la moitié de ses recettes en troisième semaine. Sony le distribue dans 32 salles supplémentaires pour capitaliser sur le bon bouche-à-oreilles qui a permis à ce film d'animation vulgaire et violent de rafler 80 millions de dollars (pour un budget de seulement 19 millions). Un succès qui a poussé Sony a enfin programmer le film en salles françaises.

Enfin, Jason Statham semble s'essoufler dans Mechanic : Resurrection. La suite du Flingueur (The Mechanic en VO) ne démarre que cinquième avec 7,5 millions de dollars. C'est toutefois mieux que les démarrages de Homefront (6,9 millions en novembre 2013) ou Parker (7 millions en janvier 2013). Mais Le Flingueur d'origine démarrait à 11,4 millions en janvier 2011, et ce Mechanic-là aurait tout de même coûté 40 millions. Lionsgate a décidé de distribuer le film dans un nombre de salles plus réduit (2 258 copies) pour limiter les risques, Mechanic : Resurrection devra compter sur les pré-ventes internationales et les DVD/Blu-ray pour se rembourser, surtout que les critiques ne sont pas palpitantes.

Source : Le Film français

Box-office américain du 26 au 28 août 2016 :
1) Don't Breathe - La Maison des ténèbres
2) Suicide Squad
3) Kubo et l'armure magique
4) Sausage Party
5) Mechanic : Resurrection

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre