DR

Le Monde de Dory nage droit d'vant lui. (Source : Box-office Mojo)

Les analystes américains prédisaient un énorme carton pour Le Monde de Dory, et vous savez quoi ? Ils ne se sont pas trompés. Avec 136,1 millions de dollars pour son premier week-end, c'est le meilleur démarrage jamais vu pour un film d'animation aux Etats-unis. Les petits poissons de Pixar battent donc à plate couture le précédent détenteur du record, Shrek le troisième, qui explosait à 121,6 millions en mai 2007. Même le hit gigantesque Les Minions n'avait pu détrôner Shrek en juillet dernier avec son démarrage à 115,7 millions. Dory en profite pour battre aussi les records pour un film d'animation de la meilleure première journée et de la meilleure journée tout court (54,9 millions en comptant les avant-premières de jeudi soir). C'est aussi le troisième meilleur démarrage de 2016, devant Deadpool (132,4 millions) et derrière Batman V. Superman : L'Aube de la justice (166 milllions). C'est de l'argent facile pour Disney, qui lui permet d'éclipser les résultats décevants d'Alice de l'autre côté du miroir et qui ajoute un nouveau hit en 2016 après Le Livre de la jungle, Captain America : Civil War et Zootopie, tous milliardaires en dollars (ou presque : Le Livre de la jungle s'est arrêté à 922 millions sur la planète). Mais surtout, remarquons que Le Monde de Dory a plus rapporté en son premier week-end que Le Voyage d'Arlo, le dernier Pixar,dans toute sa carrière américaine (123 millions). Normal, vu la popularité du Monde de Nemo, l'un des plus gros succès du studio de John Lasseter. Treize ans se sont écoulés mais cette absence a permis à Pixar de verrouiller également le public plus âgé qui a grandi avec Nemo. De plus, l'absence totale de compétition dans le domaine familial a ouvert un grand boulevard à Dory -qui se paye aussi un triomphe critique. C'était presque trop facile. Le prochain Pixar, Cars 3, sortira en juin 2017 et promet aussi de faire très mal.

 

Piper : Le court-métrage qui précédera Le Monde de Dory

Face à Dory, même The Rock doit baisser les armes. Sa comédie d'espionnage Agents presque secrets démarre deuxième mais avec 34,5 millions de dollars. Un démarrage solide, donc, à la hauteur d'un film réunissant les populaires Dwayne Johnson et Kevin Hart dans une buddy comédie où deux potes de lycée se retrouvent pour jouer les espions. Agents presque secrets n'a en plus coûté que 50 petits millions et risque de passer facilement la barre des 100 millions sur le sol américain : les deux dernières comédies de Kevin Hart, En taule : mode d'emploi et Mise à l'épreuve 2 ont atteint les 90 millions aux USA et les critiques d'Agents presque secrets sont nettement meilleures -et il y a The Rock dedans.

Dwayne Johnson méconnaissable dans la bande-annonce de Central Intelligence

Warner peut être content car le succès au démarrage d'Agents presque secrets compense la chute en deuxième semaine de Conjuring 2 : Le Cas Enfield, qui perd 61,5% de ses recettes ce week-end. Une chute, tout est relatif. 15,5 millions de dollars de ces trois derniers jours lui permettent d'atteindre 71,7 millions de recettes totales américaines. Conjuring 2 n'a coûté que 40 millions et a déjà gagné 187,9 millions dans toute la planète.

Après Annabelle, la saga Conjuring aura droit à un nouveau spin-off

En comparaison, la baisse d'Insaisissables 2 (9,6 millions soit 56,9% de moins) est plus difficile à encaisser. Le film, qui a coûté 90 millions, n'a pour l'instant rapporté que 41,3 millions aux USA pour un total mondial de 91 millions. Le premier Insaisissables, c'était 117,7 millions sur le territoire américain pour un total mondial de 351,7 millions. Comme tout bon tour de magie, une fois qu'on sait comment ça marche, c'est moins passionnant.

Insaisissables 3 : Jon M. Chu a déjà les cartes en main

Enfin, Warcraft a perdu tous ses points de vie aux Etats-Unis. Un deuxième week-end à 6,5 millions, c'est un coup critique dans les rotules et une chute de 73% par rapport à son démarrage. En tout, le film de fantasy épique adapté de la franchise de jeux vidéo de Blizzard n'a rapporté que 37,7 millions aux Etats-Unis. Alors que son budget se monte à 160 millions... Mais le film est un carton à l'étranger : 339,9 millions de dollars partout ailleurs. Cela va-t-il garantir une suite cinéma à la franchise ? En tous cas, Assassin's Creed sera le prochain film à essayer de transformer un jeu vidéo en film, et on verra le résultat en novembre prochain.

"C'est plus gros que Le Seigneur des Anneaux !" : on était sur le tournage de Warcraft : Le Commencement

Box-office américain du 17 au 19 juin 2016 :
1) Le Monde de Dory
2) Agents presque secrets
3) Conjuring 2
4) Insaisissables 2
5) Warcraft