DR

Le nouveau S.O.S. Fantômes ne démarre pas trop mal, mais pas assez pour devenir numéro un. Et Le Monde de Dory tutoie la légende. (Source : Box-office Mojo)

Avec 46 millions de dollars récoltés sur trois jours, S.O.S. Fantômes démarre mieux ce que les estimations prévoyaient et c'est une bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que le film ne réussit pas à s'emparer de la première place toujours détenue en deuxième semaine par le film d'animation Comme des bêtes (50,5 millions), qui a déjà atteint 203,1 millions de recettes aux Etats-Unis. En une semaine, le dernier Illumination a récolté 152 millions (soit 50 millions de moins que Le Monde de Dory lors de sa première semaine). Mais Comme des bêtes n'aurait coûté que 75 millions à Universal. C'est donc déjà un énorme succès pour le studio de Moi, moche et méchant qui pourrait faire de Comme des bêtes sa deuxième franchise, avec son concept simplissime (Toy Story avec des animaux domestiques) déclinable ad nauseam.

S.O.S. Fantômes est donc deuxième, et son démarrage de 46 millions est meilleur que celui d'Independence Day Resurgence (41 millions), par exemple. Après une très longue période de development hell (S.O.S Fantômes 2 date de 1989 et le projet de troisième film remonte au moins à 2009), le film sort enfin à l'issue d'une longue campagne de dénigrement sur Internet : en gros, de nombreux "fans" masculins reprochaient au remake/reboot d'avoir engagé quatre actrices. De faire un remake féminin de S.O.S. Fantômes. Ce qui est pourtant une très bonne idée, surtout que Sony avait bien fait les choses en embauchant Paul Feig (Mes meilleures amies) à la réalisation qui dirige ses fidèles Kristen Wiig et Melissa McCarthy (dont les films de cette dernière sont des succès quasi systématiques aux Etats-Unis), plus deux actrices issues du Saturday Night Live (Kate McKinnon et Leslie Jones). "J’avais envie de faire ce film surtout pour prouver à Hollywood qu’on peut faire un blockbuster porté par un casting féminin", expliquait Paul Feig à Première. Ca semble une évidence (cf. Hunger Games). "Je ne dis surtout pas que les adversaires du film sont tous misogynes, on m’a souvent mal compris sur le sujet ; il s’agit surtout de passionnés qui sont inquiets qu’on touche à leurs souvenirs d’enfance."

Paul Feig : "Je ne voulais pas subvertir S.O.S Fantômes, je voulais subvertir Hollywood"

Souvenirs d'enfance mis à part, S.O.S. Fantômes n'est pas qu'une comédie ciselée, c'est aussi un blockbuster plein d'effets spéciaux (on y chasse des hordes de fantômes numériques) qui aurait coûté 144 millions de dollars, quand même. Il y a donc du chemin à faire avant de se rembourser aux Etats-Unis. Mais les critiques du film sont très bonnes, et le bouche-à-oreille pourrait profiter à S.O.S. Fantômes. Si toutefois la sortie de Star Trek Sans limites vendredi prochain lui laisse le temps de respirer. Encore une fois, c'est à l'international que S.O.S. Fantômes ira chasser les millions à coups de proton pack.

Pendant ce temps, Tarzan se maintient toujours beaucoup mieux que prévu : 11,1 millions de dollars en troisième semaine, une baisse de seulement 47%. Bon, le film ne remboursera pas son budget de 180 millions aux Etats-Unis (il en est à 103 millions), mais vu la carrière stable du film pendant ces trois dernières semaines on se dit qu'avec un meilleur marketing (et une vraie star en tête d'affiche) Warner aurait pu faire du retour de Tarzan un succès surprise. Mais on ne peut pas refaire l'histoire.

Sinon, Le Monde de Dory est officiellement et tranquillement devenu ce week-end le plus gros succès pour un film d'animation aux Etats-Unis (sans tenir compte de l'inflation). 11 millions de dollars de mieux pour un total de 445,5 millions : Dory n'a pas de mémoire mais vient de dépasser Shrek 2 et ses 441,2 millions.

Et la Fox essaie de maintenir un peu Hors contrôle hors de l'eau en le distribuant dans 23 salles de mieux que la semaine dernière. Ca marche gentiment : 7,5 millions de dollars pour un total de 31,3 millions. Cette comédie trash avec Zac Efron ne va pas tarder à rembourser -de justesse- son budget de 33 millions. Mais Hors contrôle rrisque de terminer en-dessous de Nos pires voisins 2 (55 millions), déjà pas dans une forme olympique. On ne va pas reprocher à Zac de ne faire que des comédies interdites aux moins de 17 ans (on attend beaucoup Baywatch, Alerte à Malibu fait façon 21 Jump Street pour l'an prochain) mais on sent une certaine lassitude.

Box-office américain du 16 au 18 juillet 2016 :
1) Comme des bêtes
2) S.O.S. Fantômes
3) Tarzan
4) Le Monde de Dory
5) Hors contrôle