Box-office US du 10 janvier : The Revenant menace Star Wars

the-revenant.jpg

L'ambiteux western d'Iñárritu avec DiCaprio a failli battre Star Wars ce week-end. (Source : Box-office Mojo)

Ne vous inquiétez pas trop : Star Wars : Le Réveil de la Force est toujours en tête du box-office américain du week-end. L'Episode 7 a rapporté 41,6 millions de dollars ces trois derniers jours, portant ainsi son total américain à 812 millions de dollars. Ce qui est toujours le meilleur score de l'année 2015 devant Jurassic World et le plus gros succès de tous les temps devant Avatar (760,5 millions) et Titanic (658,6 millions). Du moins, si l'on ne prend pas en compte l'inflation. Si jamais on ajuste les recettes, Star Wars 7 est le quinzième plus gros succès de l'histoire du cinéma américain, devant Le Retour du Jedi (809,8 millions) et derrière... Avatar (837,3 millions). Et en comptant les recettes à l'étranger, grâce à un démarrage fabuleux en Chine (53 millions de dollars), Star Wars 7 a atteint la somme stratosphérique de 1,733 milliard de dollars, soit le troisième plus gros hit de tous les temps -sans tenir compte de l'inflation- derrière Titanic (2,1 milliard) et Avatar (2,8 milliard). Voilà pour les nouvelles du front Star Wars.

Passons donc à celui qui a failli détrôner Star Wars de la première place que l'Episode 7 occupe depuis quatre semaines : The Revenant. Le nouveau film d'Alejandro González Iñárritu a rapporté 38 millions de dollars ce week-end. A 3,6 millions de dollars près, Star Wars était battu. La Fox avait sorti le film en limited release il y a trois semaines (pour pouvoir qualifier le film dans la course aux Golden Globes et aux Oscars) et est passé à la vitesse supérieure vendredi. Ca a marché du feu de Dieu. Vendredi, The Revenant a rapporté 14,4 millions, plus que Star Wars 7 et ses 10,6 millions la même journée. Sorti un an après Birdman qui a raflé deux Oscars et rapporté 42,3 millions aux USA en fin de carrière, The Revenant a donc cartonné ce week-end. Et devrait encore faire des merveilles, malgré sa durée (2h31) et son interdiction aux moins de 17 non accompagnés, grâce à un solide bouche-à-oreilles. La Fox prévoit de sortir le film -particulièrement spectaculaire- en IMAX le week-end prochain. Outre quatre nominations aux Golden Globes (dont Meilleur acteur pour Leo), il faudra aussi compter sur l'effet Oscars en février, si jamais Leonardo DiCaprio parvient enfin à décrocher sa statuette. Il y a intérêt : le film, revenge western aux images impressionnantes produit par Leo qui n'y ménage pas ses efforts (il aurait mangé du foie de bison cru pour de vrai), aurait coûté pas moins de 135 millions de dollars à cause d'un tournage particulièrement difficile dans le Grand Nord. Les analystes américains pensent que c'est la comédie Mise à l'épreuve 2, qui sort la semaine prochaine (distribué par Universal), qui aura toutes les chances de battre Star Wars de la première place.

Ceci étant dit, on se penche sur Daddy's Home qui occupe la troisième place. La comédie avec Will Ferrell et Mark Wahlberg en papas qui s'engueulent a réellement fait preuve d'une impressionnante stabilité face à Star Wars. 15 millions de mieux ce week-end pour un total américain de 116,3 millions (budget : 50 millions), c'est un très joli succès pour Paramount qui ne devrait pas trop tarder à notre avis à annoncer un Daddy's Home 2.

forest.jpg

La seule nouveauté à avoir pénétré le top 5 ce week-end est le film de flippe The Forest, premier long du pubard Jason Zada avec Natalie Dormer (Game of Thrones, Hunger Games). 13 millions de dollars au démarrage pour un budget de 10 millions, c'est correct et ça paiera gentiment les factures pour Gramercy, le studio distributeur de Quatre mariages et un enterrement et Usual Suspects, division d'Universal qui n'avait rien sorti aux USA depuis 1999 (I Want You de Michael Winterbottom avec Rachel Weisz). Si The Forest, seulement classé PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans), a su attirer quelques personnages en salles en quête d'un divertissement facile, le film s'est fait défoncer par les critiques qui reprochent ses clichés et son sérieux manque de frousse. : il s'agit de l'histoire d'unn jeune femme qui se perd dans la forêt d'Aokigahara (Japon) à la recherche du fantôme de sa sœur jumelle. Nous n'avons pas vu The Forest mais on se pose la question : est-ce pire que La Forêt des songes, le Gus Van Sant avec Matthew McConaughey qui se déroule aussi dans les ombres d'Aokigahara et qui était l'une des plus grosses plantades de Cannes 2015 (à tel point que sa sortie en salles a été annulée depuis) ?

Sisters est cinquième : la comédie avec Tina Fey et Amy Poehler, courageusement sortie en même temps que Le Réveil de la Force, trouve encore la force de rapporter 7,1 millions pour son quatrième week-end. Sisters a raflé 74,8 millions alors qu'il n'en a coûté que 30. Un nouveau succès pour Universal.

eight.jpg

Pour finir, un point sur Les 8 Salopards. Sixième du top du week-end, le dernier western sanglant de Tarantino n'a rapporté que 6,3 millions de dollars ces trois derniers jours. Avec un total provisoire de 41,4 millions de recettes, Les 8 Salopards est très loin du carton de Django Unchained (162,8 millions au total aux USA) et n'a même pas commencé à rembourser son budget de 44 millions. Ca s'annonce bel et bien comme une déception pour Quentin, la première depuis le carton d'Inglourious Basterds en 2009 -et pour Harvey Weinstein, producteur et distributeur. La durée et la violence du film semblent avoir joué contre lui. "Si je devais écrire une note pour moi-même", conclut Harvey lui-même à Variety, "ça serait "ne sors pas de film face à Star Wars". Ce qui n'a pas empêché Sisters et Daddy's Home de cartonner, pourtant...

Sylvestre Picard (@sylvestrepicard)

Box-office américain du 8 au 10 janvier 2016 :
1) Star Wars : Le Réveil de la Force
2) The Revenant
3) Daddy's Home
4) The Forest
5) Sisters

A voir aussi

Prochainement au Cinéma

Ligatus

Les plus vues