Box-office US : Doctor Strange cartonne plus fort que prévu, mais les Trolls sont en forme

Doctor Strange

Le dernier superfilm Disney/Marvel est un succès, évidemment. (Source : Le Film français)

Disney prévoyait que Doctor Strange allait démarrer entre 60 et 70 millions de dollars au box-office américain du week-end. L'avantage de faire une estimation basse, c'est que si le film est conforme à la prévision tout va bien et dès qu'il la dépasse c'est encore mieux. Et devinez quoi ? Doctor Strange a largement explosé ces prévisions. 84,9 millions de dollars au démarrage grâce au combo fatal IMAX/3D/puissance Disney. C'est juste en-dessous du record du meilleur démarrage Disney de novembre, détenu par Thor : Le Monde des ténèbres (85,7 millions en novembre 2013). Doctor Strange est un nouvel épisode du Marvel Cinematic Universe qui introduit un nouveau personnage, un sorcier joué par Benedict Cumberbatch. Le démarrage du film est évidemment inférieur à celui de l'énorme Captain America : Civil War (179,1 millions en mai dernier) mais Doctor Strange démarre mieux que Thor, Captain America : First Avenger, Ant-Man et L'Incroyable Hulk. Et dans le reste du monde, c'est la fête de Strange puisque le film a déjà raflé 240,4 millions. Avec un total mondial de 325,3 millions, Doctor Strange a donc déjà largement remboursé son budget estimé de 165 millions.

Notre critique : Doctor Strange : de la routine à la démesure

La sortie de Trolls le même week-end a certainement ralenti les performances de Doctor Strange : le dernier dessin animé DreamWorks démarre à 45,6 millions et est parvenu à siphonner une partie du public le plus jeune du dernier Marvel. C'est un meilleur démarrage que Dragons en mars 2010, et c'est le 14ème meilleur démarrage pour un DreamWorks animé des 33 films déjà sortis par le studio. On est loin des démarrages des Disney ou des Illumination, mais avec de solides recettes mondiales (104 millions en plus), le film a déjà remboursé son budget de 125 millions et s'assure -grâce à un très bon bouche-à-oreilles- des recettes correctes dans le créneau film de famille, du moins jusqu'à la sortie du prochain Disney, Vaiana, la légende du bout du monde, le 23 novembre aux Etats-Unis.

Loin des superhéros et des trolls en 3D, Mel Gibson sortait son nouveau film vendredi : Tu ne tueras point (Hacksaw Ridge en VO), film de guerre ultra violent qui raconte la plongée dans l'enfer de la Guerre du Pacifique de Desmond Doss (Andrew Garfield), infirmier qui refuse de porter les armes. Auréolé de très bonnes critiques, Tu ne tueras point (distribué par la studio Lionsgate) démarre à 14,8 millions. Encore loin de son budget de 40 millions, mais la perspective du jour férié du 11 novembre (le Veterans Day aux Etats-Unis) pourrait lui donner un coup de boost. Le dernier film de Gibson en tant que réalisateur remonte à dix ans : c'était en 2006 le magnifique Apocalypto, distribué par Disney, qui démarrait à 15 millions de dollars et s'était révélé un succès correct (120,6 millions de recettes mondiales pour 40 de budget). Et avant, en 2004, c'était La Passion du Christ, énorme hit qui détient toujours le record du plus gros succès pour un film classé Restricted (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés) devant Deadpool. Mais cela faisait aussi dix ans que Gibson était devenu persona non grata aux Etats-Unis. Tu ne tueras point, après Blood Father, a des allures de résurrection pour Gibson qui a montré qu'il avait parcouru le chemin de la rédemption. Et il pourrait même se retrouver aux Oscars s'il tient la distance. Le dernier numéro de Première, actuellement en kiosques, consacre d'ailleurs un long article sur le retour de Mel Gibson.

Ce brelan de nouveautés a mis fin au règne de Boo ! A Madea Halloween, qui se retrouve quatrième après deux semaines passées numéro un au box-office, résistant aux sorties de Jack Reacher : Never Go Back avec Tom Cruise et Inferno avec Tom Hanks. Pour son troisième week-end, la comédie de Tyler Perry rafle 7,8 millions de dollars, mais en a gagné 64,9 en tout. Soit plus du triple de son budget estimé de 20 millions. Un carton pour le studio Lionsgate, et l'assurance que Perry puisse continuer sa série de films Madea qu'il écrit, produit et réalise, et dans lesquels il joue le rôle-titre.

Enfin, Inferno est cinquième avec 6,2 millions de dollars. Une baisse de 57,9% par rapport à son week-end de démarrage, la semaine dernière. Produit pour un budget relativement modeste de 75 millions, le troisième thriller-ésotérique réalisé par Ron Howard d'après Dan Brown avec Tom Hanks (après Da Vinci Code et Anges et Démons) n'a rapporté que 26 millions aux Etats-Unis, mais a cartonné dans le reste du monde avec des recettes de 159,3 millions. Il reste un roman dans la série Langdon, Le Symbole perdu, publié entre Anges et Démons et Inferno : une adaptation cinéma ne verra peut-être pas le jour vu le score d'Inferno au box-office américain.

Source : Le Film français

Box-office américain du 4 au 6 novembre :
1) Doctor Strange
2) Les Trolls
3) Tu ne tueras point
4) Boo ! A Madea Halloween
5) Inferno

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues