ARP Sélection

“On est tous des pervers, non ?"

Le comique américain Louis C.K. s’inspire des premières comédies de Woody Allen pour I Love You, Daddy, un film tourné à New York, en noir et blanc, et rythmé par une ambiance jazzy à la manière de Manhattan (1979). Il y joue un père travaillant à la télévision, qui peine à trouver l’inspiration pour lancer une nouvelle série, et qui ne peut résister à sa fille de 17 ans (Chloe Moretz). Surtout quand elle lui répète "I love you, Daddy". Pourtant, il ne supporte pas de la voir être courtisée par un réalisateur de 68 ans (John Malkovitch).

 

“On est tous des pervers, non ?"
Connu pour son humour provocant, le créateur de la série Louie propose ici une histoire semi-autobiographique qui s’attaque donc au sujet des prédateurs sexuels à Hollywood. La bande-annonce tombe pile au moment où l’affaire Harvey Weinstein est au cœur de l’actualité. Présentée au festival de Toronto, cette comédie également portée par Charlie DayEdie FalcoRose Byrne et Helen Hunt sera diffusée à partir du 27 décembre au cinéma.

Affaire Weinstein : Quentin Tarantino admet qu'il "savait" pour le producteur