Marvel Studios

"C’était une anomalie, un monstre"

Thanos ne sera pas un méchant comme les autres. Le bad guy d’Avengers : Infinity War a eu un passé difficile, assure Josh Brolin à Entertainement Weekly. L’acteur confie qu’il est « différent de sa famille. Ce sont tous des Titans qui se ressemblent, mais il est né difforme. On voit comment il a grandi, qu’il était le Quasimodo de son époque. Si vous avez lu Le Parfum (NDLR : le roman de Patrick Süskind), ça coincide bien avec Thanos. Il était différent : c’était une anomalie, un monstre. Ce qui a mené à son apparente folie ».

Avengers Infinity War : c’est confirmé, il y aura des morts majeures

On sait depuis peu que le plan de Thanos est de détruire la moitié de l’univers pour sauver l’autre. « Il est persuadé que l’univers est en train de disparaître, que la vie s’étend sans aucune surveillance. Et que l’univers et la vie courent à leur perte », confiait dernièrement Kevin Feige, le patron de Marvel Studios. « C’est soit génial, soit horrible, selon votre point de vue. Et la plupart des personnages pensent que c’est horrible. » « Mais on a de la peine pour lui malgré tout », reprend Josh Brolin. « On voudrait juste le classer parmi les fous, mais ce qu’il fait a du sens, si vous y regardez de près ».

Avengers Infinity War : on sait enfin ce que veut vraiment Thanos

Avengers : Infinity War sortira le 25 avril prochain en France. Au casting, on retrouvera Robert Downey Jr., Chris Evans, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Anthony Mackie, Paul Rudd, Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Pom Klementieff, Tom Holland, Benedict Cumberbatch, Chadwick Boseman, Sebastian Stan, Peter Dinklage et Josh Brolin. Bande-annonce : 

Prochainement au Cinéma