Les Indestructibles 2
Pixar

Le dernier Pixar contient deux scènes avec des flashs.

Depuis qu’il a été dévoilé au festival d’animation d’Annecy, Les Indestructibles 2 reçoit de bonnes critiques : Brad Bird a à nouveau réussi son coup, 14 ans après le premier volet. La famille de super-héros est toujours aussi attachante, et elle divertira autant les petits que les grands. Par contre, un faible pourcentage de la population pourrait être dérangé par le film : plusieurs associations américaines mettent en garde contre certaines scènes qu’ils jugent déconseillées aux épileptiques. Aux Etats-Unis, Les Indestructibles 2 est déjà sorti, et des cinémas ont décidé d’avertir le public à l’entrée des salles, expliquant que les spectateurs souffrant d’épilepsie photosensible pourraient se sentir mal devant deux passages en particulier.

Les Indestructibles 2
Pixar
Après le carton des Indestructibles 2, Brad Bird va-t-il enfin réaliser le film de ses rêves ?

En spoilant le moins possible, on peut préciser que le méchant de cette suite, L’Hypnotiseur, passe par des écrans de télévision pour prendre le contrôle des personnes qu’il souhaite influencer. L’effet d’optique est à base d’échiquiers en noir et blanc, qui sont lentement mis en mouvement. Celui-ci est utilisé furtivement, mais une séquence de combat entre Elastigirl et ce bad guy, au sein d’une cage entourée de ces fameux écrans, pourrait causer des crises d’épilepsie, car elle contient plusieurs flashs, qui plus est au sein d’un montage assez rapide.

Au sommaire de Première n°486 : Les Indestructibles 2, Benicio Del Toro, Vanessa Paradis, Totoro…

Epilepsy Foundation tweete ainsi : "Certains ont exprimé leur inquiétude à propos des vives lumières du nouveau film Les Indestructibles. Si vous faites partie des 3% de la population atteints d’épilepsie photosensible, faites attention en voyant ce film." Ils partagent ensuite un lien détaillant les symptômes de cette maladie.

En France, Les Indestructibles 2 sortira le 4 juillet au cinéma.

A lire aussi sur Première