Après Gerontophilia, Bruce LaBruce part en guerre contre le patriarcat avec "The Misandrists"

Bruce LaBruce

Le plus provoc' des réalisateurs canadiens causera féminisme et terrorisme dans son prochain long-métrage tourné à Berlin.

Sulfureux activiste queercore au Canada, Bruce LaBruce a signé un certain nombre de films pornographiques résolument trashs et undergrounds (L.A Zombie, Hustler White) avant de se lancer dans un cinéma plus accessible mais non moins sulfureux avec Gerontophilia. Cette comédie romantique subversive sur un jeune-homme blanc qui tombe amoureux d'un vieil homme noir fait de lui un cinéaste imprévisible et original à suivre de près.

Initulé The Misandrists, son nouveau projet de long-métrage attire forcément l'oeil. D'après le site d'Amard Bird Films, cette prochaine bobine sera tournée en avril à Berlin et retracera l'histoire d'un groupe de féministes armées et prêtes à affronter le patriarcat pour aider les femmes à s'émanciper et à fonder un Nouvel Ordre Féminin. "Ce groupe est encadré par Big Mother qui dirige une école de campagne de jeunes filles rebelles pour monter une cellule terroriste féministe. Quand un jeune homme de la gauche radicale se réfugie dans leur bastion pour fuir la police, une des militantes prend pitié de lui et le cache dans les sous-sols. Sa présence finit par troubler le ménage et révéler un certain nombre de secrets..."

Avec ce synopsis très "années 70", Bruce LaBruce prouve qu'il aime toujours les sujets qui fâchent et les révoltés hauts en couleur qui peuplent la plupart de ses films. Conçu comme le long-métrage jumeau moins voyeuriste de The Raspberry Reich, un de ses précédents méfaits, The Misandrists sera porté par l'actrice allemande Susanne Sachsse qui jouait déjà dans cette satire de l'activisme queer sortie en 2004.

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues