Anthony Kavanagh : "J'ai joué des pingouins, une luciole et un cheval alors pourquoi pas un zèbre ?"

Madagascar 3

Anthony, comment on joue un zèbre ?J’avais déjà fait pas mal de doublage avant. Mushu pour la version québécoise de Mulan, des pingouins, une luciole ou encore un cheval alors pourquoi pas un zèbre ? Mais pour ça, il a fallu m’adapter à la voix originale, celle de Chris Rock – du coup, ce n’est pas vraiment ma voix, elle est légèrement plus cassée. Une sorte de croisement entre mon timbre propre et celle de Patrick Bruel. Malheureusement, on ne doit pas se déguiser pour se sentir plus proche du zèbre, on nous montre quelques extraits pas terminés du film afin qu’on se fasse une idée de l’histoire et des personnages. Et puis, on a une directrice de plateau, Barbara, qui nous donne des indications sur les personnages et leurs attitudes. Avec elle, tout est simple. Tout est bien même quand ça n’est pas le cas : « C’était super, génial. On la refait quand même mais c’était parfait ». (rires)

Ca a l’air cool raconté comme ça. J’adore l’exercice. Ça demande beaucoup de travail sur le rythme et en même temps, c’est l’éclate. Il faut être toujours au top car les personnages ne faiblissent jamais. Et c’est ultra-rapide ; ça se fait en à peine 2-3 jours. Après, ça dépend des films, on nous laisse plus ou moins de liberté. C’est surtout intéressant pour moi parce que ça me permet d’essayer des choses que je ne fais pas du tout d’habitude : autant sur scène, je suis assez libre de mon temps et de ce que je veux faire, autant là ça demande une vraie discipline. Mon seul regret est qu’on ne puisse pas enregistrer les uns avec les autres. On fait ça séparément. Et souvent, c’est moi qui commence donc j’ai rarement une voix française pour me répondre.

Les enfants savent que vous êtes Marty ? Pas vraiment mais quand leurs parents leurs disent, il y a comme un éclair dans leur regard, c’est fou. Ils ont de 5 à 10 ans et ils vous ignorant, mais quand les parents expliquent que je suis le zèbre, là, d’un seul coup, c’est vos plus gros fans. On a l’impression qu’ils ont vu la Vierge.

Vous avez eu l’occasion de voir l’équipe américaine du film ? Oui, on fait souvent la promo ensemble quand ils sont en France. Mais ça ne va pas plus loin que ça. Ca m’a un petit peu refroidi d'ailleurs. Je suis un très grand fan de Chris Rock, c’est l’un de mes humoristes préférés avec Eddie Murphy. Et on ne peut pas dire qu’il soit très sympathique. A chaque fois que je l’ai rencontré, il reste très froid, pas trèsfriendly. Ca n’enlève rien à l’admiration que j’ai pour lui, mais bon… on dit souvent qu’il ne faut pas rencontrer ses idoles et ça se confirme un peu. En revanche, Jeffrey Katzenberg, lui est un mec très cool. Il fait du bien ce mec : il a tout réussi, c’est un des plus puissants du business et il reste accessible avec une passion intacte, comme un gamin. On sent qu’il respecte notre travail, c’est très agréable. Il prend vraiment le temps de nous parler, mais nous parler sincèrement, pas de jouer le faux-ami. Et c’est amusant, car j’ai pu remarquer dans les galas ou d'autres shows que les vedettes françaises sont beaucoup plus snobs tandis que les américaines se la racontent moins. Ça m’a toujours étonné.

Manu Payet, Kad Merad, Gad Elmaleh, Alain Chabat, vous… est-ce qu’il y a un club secret des doubleurs de Dreamworks ? (voix de robot façon Terminator) Vous allez tous mourir. Vous en savez trop. Ils vont vous exterminer. Le secret de Dreamworks a été révélé. Je ne peux plus parler, madame. Ils arrivent, ils viennent vous chercher. Ils sont dans l’escalier. (il éclate de rire) Non malheureusement, pas de club ni d’amicale mais ce serait cool.

Dreamworks préféré. Je dirais le premier Shrek qui avait été une vraie grosse surprise. C’était tellement original avec ces vannes géniales autant pour les gosses que pour les grands. On a l’impression qu’ils ont pensé aux parents qui se tapent les dessins animés avec les enfants. Mais aussi le troisième Madagascar car c’était encore plus fou que les deux autres. J’espère qu’ils vont faire un Madagascar 4. Quoiqu’ils aient peut-être déjà tout dit, je ne sais pas où ils pourraient aller cette fois. En Amérique du Sud ? Ou en Chine, tiens c’est bien la Chine. Ou sinon, ils se font racheter par le Qatar et deviennent joueurs du PSG. Marty Zlatan, ça sonne bien non ?

Réplique préférée. « I like to move it, move it » et un peu tout ce que dit King Julien, le lémurien. Ce personnage me fait toujours rire avec son accent à la Borat. J’aurais adoré faire les deux voix d’ailleurs.

Une scène préférée. La scène où Marty se retrouve avec une perruque en train de faire le clown. C’est n’importe quoi ! C’est très drôle !

Recueilli par Perrine Quennesson


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

La Fiancée Du Pirate
Hotel Salvation
MILF

PREMIÈRE ACTUS