Anna
Capture d'écran

Le nouveau film du réalisateur de Lucy sort en France mercredi 10 juillet avec en tête d’affiche Sasha Luss, jeune actrice qui tient son deuxième rôle pour Besson. Concentré d’intrigues et de violence, la bande-annonce nous en dit (un peu) plus sur ce film tant attendu.

Dès les premiers instants, la bande-annonce nous dévoile son intrigue principale : Anna, l’intrigante femme russe, ne serait-elle pas une Matriochka, ces poupées russes qui s’emboîtent ? En quelques secondes et trois personnages, on comprend que la femme, Anna, est peut-être plusieurs femmes. La musique (Kalinka, le célèbre chant russe) qui jusqu’alors se faisait discrète, s’accélère et monte en puissance, augmentant alors la pression exercée sur le spectateur.

EuropaCorp bientôt racheté par Pathé ?

La deuxième partie de la bande-annonce devient alors la présentation des ces poupées russes, ces femmes multiples qui n’en forment en fait qu’une. C’est donc un avant goût de ces vies que mène Anna, toutes marquées par la violence et la fuite.

La bande annonce se termine par Sasha Luss déclarant (presque à la caméra) cette phrase mystérieuse : "tout dépend de la femme", ce qui laisse deviner qu’Anna peut utiliser ces "poupées russes" à sa guise.

Cet avant-goût du film, proposé en 1 minute de tension, promet de nombreux rebondissements, mais on peut quand même remarquer que l’on ne sait rien de la menace que combat Anna à travers ces différentes vies. Ce petit bémol laisse un peu le spectateur sur sa faim, on peut donc espérer que le film réponde à nos questions et attentes, mais pour cela, rendez-vous en salle le 10 juillet.