DR

L’actrice culte du Père Noël est une ordure est décédée à l’âge de 68 ans.

Elle sera pour toujours Thérèse, l’immortelle bénévole de SOS Détresse Amitié dans Le Père Noël est une ordure de Jean-Marie Poiré. Énorme star de la comédie populaire française dans les années 80, Anémone vient de s’éteindre “des suites d’une longue maladie” qui l’avait poussée à prendre sa retraite en 2017.

De son vrai nom Anne Bourguignon, Anémone est issue d’une grande famille bourgeoise mais choisit la vie de bohème très jeune, à 17 ans, en incarnant le rôle-titre d’Anémone de Philippe Garrel, en 1968. C’est le seul film qu’elle jouera sous son vrai nom et dont elle tirera son pseudonyme. 

Sa percée au cinéma s’opère la trentaine venue, successivement dans Je vais craquer (François Leterrier, 1980) et dans Viens chez moi, j’habite chez une copine (1981, Patrice Leconte). Dans les deux cas, elle seconde ses copains du Splendid dont elle a intégré la bande dans les années 70. Les succès s’enchaînent, le rôle de Thérèse qui lui colle à la peau ayant fixé son emploi de fille cool, un peu collante, voire nunuche. Sa filmo déglingo s’enrichit de Pour cent briques, t’as plus rien…Le quart d’heure américainLe mariage du siècleUn homme à ma taille, autant de titres qui font les grandes heures des salles, puis des diffusions à la télévision.

En 1985, le tournant. Michel Deville lui offre on premier grand rôle dramatique dans Péril en la demeure où elle excelle en voyeuse ambiguë. Deux ans plus tard, elle tient son autre rôle emblématique dans Le grand chemin de Jean-Loup Hubert qui lui vaut un César en 1988 et une apparition mémorable sur scène. « Richard Anconina, je t’aime » dit-elle en laissant le César dans les mains d’une Sabine Azéma abasourdie…

À partir des années 90, l’imprévisible Anémone se fait de plus en plus discrète. Son dernier coup d’éclat à l’écran, elle le fait dans le merveilleux Le petit prince a dit (1992) de Christine Pascale où Richard Berry et elle campent un déchirant couple divorcé qui se recompose provisoirement pour sa fille malade. Plus près de nous, elle tient des seconds rôles pittoresques dans Jacky au royaume des filles (Riad Sattouf, 2013) et dans Je suis à vous tout de suite (2015, Baya Kasmi).

Avec ses copains du Splendid, Anémone a redonné un coup de fouet, voire ses lettres de noblesse, à la comédie populaire du dimanche soir. Aujourd’hui, les plus de quarante ans ont perdu une petite part de leur jeunesse.

A lire aussi sur Première

Jean-Pierre Mocky est mort

Le franc-tireur du cinéma français vient de mourir à l’âge de 90 ans.