Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri ont failli adapter Astérix

Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri ont failli adapter Astérix

"On a relu tous les albums, commencé à en sélectionner deux ou trois", se souvient Bacri. "Le film aurait été super", conclut sa partenaire.

"Bienvenue chez les JaBac"Première aime beaucoup l'univers d'Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, développé depuis Le Goût des autres, en 2000. A l'occasion de la sortie de leur nouvelle comédie chorale, Place Publique, nous avons rencontré le duo de scénaristes. Surprise, au cours de la conversation, ils révèlent avoir commencé à travailler sur une adaptation d'Astérix, mais le projet a finalement été avorté.

Place publique : Tous publics [Critique]

Extrait de l'interview parue dans le n°484 :

Vous êtes à un moment de votre carrière qui ressemble à celui d’Alain Resnais quand il vous a rencontrés : bien installés, en haut de la pyramide. Pourriez-vous, comme lui, vous tourner vers de jeunes auteurs pour vous réinventer ?
JPB : Vous voulez dire en tant qu’acteurs ?

Non, comme auteurs et réalisatrice, en l’occurrence.
AJ : Pourquoi pas.
JPB : Ah oui, tu voudrais ? (Il dit ça sur un ton suspicieux.)
AJ : On a eu ce projet avec Jamel, qu’il nous avait apporté. Il devait le réaliser, je crois.
JPB : On a en eu plein qui ne se sont pas faits. On a même commencé à travailler sur un Astérix.
AJ : Oui, c’est ce dont je parlais.
JPB : D’Astérix ? Pardon. Jamel devait le mettre en scène, tu es sûre ? Je croyais que c’était Chabat. Maintenant que tu le dis... On a relu tous les albums, commencé à en sélectionner deux ou trois.
AJ : Le film aurait été super.

On a du mal à vous imaginer dans cet univers.
AJ : On a toujours envie de se réinventer, à chaque film. Puis, on se fait rattraper par nos obsessions. Mais tout reste envisageable, c’est la beauté de ce métier.

En 2002, Alain Chabat confiait déjà dans nos pages que Bacri lui avait écrit quelques vannes pour Mission Cléopâtre : "J’ai montré un premier montage du film à Jean-Pierre, et il m’a rajouté deux, trois petites blagues gratos. Il me disait très sérieusement: Peut-être que là, ce serait marrant qu’ils disent ça, et moi, je tombais en arrière sur ma chaise, convulsant de rire, et je lui disais: Ouais, t’as raison, alors, je vais le faire si ça ne te dérange pas. Et lui: Vas-y, ça me fait plaisir... Par exemple, c’est lui qui a trouvé la phrase de fin de Gérard Darmon."

Alain Chabat parle d’Astérix : "Même si ça a l’air d’être le bordel, c’est quand même un peu précis"

Bande-annonce de Place Publique, qui vient de sortir au cinéma :

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Gueule d'ange
Volontaire
7 Minuti

PREMIÈRE ACTUS