40 ans de blockbusters hollywoodiens : Titanic (1997)

Titanic

Le film de James Cameron revient ce soir sur TMC.

A l'occasion de la rediffusion de Titanic, nous republions notre analyse du succès du film publiée durant l'été 2015, alors qu'on fêtait les 40 ans des blockbusters.

Ça aurait dû être un échec. Mais alors le plus grand, le plus monumental des échecs, gros comme un putain d'iceberg, immense comme un paquebot, catastrophique comme leur rencontre. Le père de tous les flops, aux dimensions de son sujet et de son auteur. Un film qui a coûté 200 millions de dolllars de son temps (300 millions aujourd'hui). "Le mont Everest des épaves", voilà comment James Cameron appelle la carcasse du HMS Titanic qui repose au fond de l'Atlantique nord depuis 1912. L'exploration de l'épave fascine le réalisateur de Terminator depuis toujours, et c'est ça qui sera à l'origine de son film Titanic. James cherche de l'argent pour financer son exploration de l'épave, accomplir donc un de ses fantasmes et pour faire un film ensuite le cas échéant.

20 ans après, Kate et Leo échangent toujours des répliques de Titanic

En 1994, tout juste sorti du carton de True Lies, James écrit un synopsis du film autour du naufrage du Titanic et le propose à la 20th Century Fox. Peter Chernin, boss du cinéma à la Fox, était auréolé du hit Independence Day, qui avait mis à genoux toute la concurrence en 1996. Et donne le feu vert au projet malgré certaines réticences. Une romance de trois heures dans un bateau sans grosses bastons ni éléments de SF ? Qu'importe, Cameron est déjà dans sa peau de chef de guerre et convainc le studio de filmer toute l'épave pour de vrai pour le premier acte du film (l'exploration de l'épave). James et son équipe passent donc l'année 1995 à plonger pour filmer le Titanic pour de vrai. Une expédition qui fait la promo du film, deux ans avant sa sortie, alors que les scènes de fiction en 1912 ne sont même pas encore tournées. Déjà la presse US commence à se méfier du projet et de l'hubris de Cameron, rappelant le flop de l'hyper ambitieux Abyss en 1989. L'expédition enflamme l'imagination de James qui écrit le scénario détaillé dans la foulée, et s'embarque pour six mois de recherches historiques intensives.

Ce petit détail que James Cameron a changé dans la nouvelle version de Terminator 2

Le vrai tournage et les emmerdes commencent en juillet. Cameron est fidèle à sa réputation : casse-couilles de première avec les membres de son équipe à tel point que ceux-ci sont persuadés que Jim a un double maléfique, Mij. Et à tel point qu'en juillet, lors du tournage du premier acte, quelqu'un assaisonne la soupe du soir de drogue hallucinogène et envoie 50 personnes à l'hosto. Cameron parvient à se faire vomir avant que la drogue n'agisse. En septembre, le tournage des scènes principales "historiques" commence et JC fait exploser les coûts et le calendrier. Le tournage durera 160 jours au lieu des 138 prévus, Cameron faisant plonger des hordes de figurants dans un décor de bateau immergé dans un bassin de 17 mètres de fond, James lâchera dans l'intérieur inondé du navire 19 millions de litres d'eau ... La Fox s'inquiète : Jim hurle qu'il faudra le tuer pour qu'il soit viré du tournage. La date de sortie prévue pour le 2 juillet 1997 est impossible à respecter à cause du retard. La Fox et la Paramount -qui distribue le film aux USA- repousse le film en décembre 97, pour Noël. Les studios ne peuvent pas reculer car trop de fric a déjà été englouti dans le film. Ils ne pensent même pas à sabrer l'intéressement de Cameron aux recettes du film, car ils sont persuadés que celui-ci n'en fera pas. En 1997, Titanic est alors le film le plus cher jamais tourné -une phrase qui fait peur aux studios tant elle leur rappelle le four de Cléopâtre. Si l'on juge le succès d'un film à la facilité de sa conception, tout semblait réuni, donc, pour être un désastre aux dimensions d'Abyss.

Kate Winslet jouera "un personnage central" dans les suites d’Avatar

On connaît la suite. Le film est un triomphe grâce au génie de Cameron qui a tenu bon pour faire péter les compteurs du spectaculaire. Et qui a su faire un film pour tout le monde, trouvant le vrai sens de la notion "tous publics" : grand spectacle façon Géode, romance, aventure. Trois films en un : l'exploration scientifique de l'épave, l'amour entre Jack et Rose, le naufrage hallucinant. Les salles de cinéma affichent complet, les spectateurs ne cessant de revoir le film encore et encore. Du jamais vu. Et Leonardo DiCaprio devient un demi-dieu. Sans oublier la bande originale qui sera le plus gros carton de toute l'histoire de BO, grâce à "My Heart Will Go On" chanté par Céline Dion et composé en secret par James Horner, Cameron ne voulant pas de chanson dans son film. En février 1998, James s'empare les Oscars du Meilleur film et du Meilleur réalisateur (le film en aura onze en tout) et gueule en direct "I'm the king of the world !", soit un gros "fuck you" à tout Hollywood qui pensait que James allait couler à pic. Titanic sera pendant douze ans le film qui a rapporté le plus d'argent de toute l'histoire (sans tenir compte de l'inflation), avant d'être détrôné par un certain Avatar de James Cameron. Seul Jim peut battre Mij.

Pour Kate Winslet aussi, Rose a laissé mourir Jack dans Titanic

Sylvestre Picard (@sylvestrepicard)

Bande-annonce de Titanic :

 


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

le bonhomme de neige
La Promesse
Plonger