The Master bat un record au box-office US

The Master bat un record au box-office US

The Master est sorti aux Etats-Unis ce vendredi 14 septembre, une semaine après son triomphe au festival de la Mostra de Venise 2012. Le film y a en effet gagné le Lion d’argent du meilleur réalisateur ainsi que le prix du Meilleur acteur ex æquo pour Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman.Et le film vient de battre un record au box-office, celui de la meilleure limited release ou sortie limitée : sorti dans cinq salles seulement, le film a rapporté 730 000 dollars, soit 146 000 dollars par salle ! Un excellent résultat qui lui fait battre le précédent détenteur du record, Moonrise Kingdom de Wes Anderson, qui avait gagné 523 000 dollars dans 4 salles (soit environ 130 000 dollars/salle) en mai dernier… S'il faut comparer, un film « normal » comme Resident Evil : Retribution, sorti vendredi dans 3 012 salles, a rapporté 21,1 millions, soit 7 005 dollars par salle.La stratégie de la limited release étant, comme son nom l’indique, de ne sortir les films que dans quelques salles avant d’étendre progressivement le nombre de salles en fonction de la demande et du succès rencontré -Moonrise Kingdom avait terminé sa carrière US avec des recettes de plus de 44 millions pour un budget de 16.Réalisé par Paul Thomas Anderson (There Will be Blood), The Master est bien parti pour suivre la même voie, malgré son sujet difficile inspiré par la fondation de la Scientologie (en gros, dans l’Amérique des années 50, un homme -Phoenix- tombe sous la coupe d’un gourou -Hoffman). Mais dans tous les cas, gageons qu’avec l’unanimité critique rencontrée par The Master, Harvey Weinstein, son distributeur aux Etats-Unis, compte bien l’utiliser comme favori aux Oscars 2013. Rendez-vous en février, donc. Et le 9 janvier 2013 pour la sortie française du film.

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre