Sleeping Beauty : Interdit aux moins de 16 ans

Sleeping Beauty : Interdit aux moins de 16 ans

Le distributeur a beau avoir fait appel, la relecture érotique de La belle au bois dormant par Julia Leigh sortira demain estampillé d'une interdiction aux moins de 16 ans.Présenté en compétition officielle lors du dernier Festival de Cannes, Sleeping Beauty avait reçu des critiques mitigées (voir celle de Première ici). Le film de Julia Leigh au synopsis choc (Ce que les hommes lui font la nuit, elle l'a oublié au réveil. Une jeune étudiante (Emily Browning) qui a besoin d’argent multiplie les petits boulots. Suite à une petite annonce, elle intègre un étrange réseau de beautés endormies. Elle s’endort. Elle se réveille. Et c’est comme si rien ne s’était passé…) a fait parler de lui la semaine dernière en étant interdit aux moins de 16 ans par le CNC. Une décision qui a déplu à son distributeur, l'ARP, qui a fait appel auprès du Ministère de la Culture. La réalisatrice a elle aussi fait savoir par communiqué de presse qu'elle ne comprenait pas ce choix : "Selon moi, s'il y avait un film incitant à la prostitution qu'il aurait fallu interdire à des mineurs, c'était Pretty woman car l'héroïne, jouée par Julia Roberts se prostitue et à la fin du film, elle gagne le cœur de Richard Gere ainsi que sa fortune, dressant un portrait idyllique et mensonger de la prostitution."Finalement, la commission qui s'est réunie en fin de semaine dernière est restée sur sa position, jugeant cette oeuvre "subversive et dérangeante". Vous comprenez cette décision ?Bande-annonce : 

Commentaires

A voir aussi

Ligatus

Prochainement au Cinéma

Les plus vues