DR

Elysium n’a pas fait un four en salles, loin de là. Les critiques presse ont été plutôt bonnes, tout comme celles des spectateurs (6,7/10 sur IMDB). Pourtant, deux ans après sa sortie, le premier film à gros budget de Neill Blomkamp passerait presque pour un échec. La faute, sans doute, à l’époustouflant District 9 qui l’a directement propulsé parmi les réalisateurs les plus doués de sa génération.Evidemment, Elysium reste un bon film, surtout si on le compare à la moyenne des productions SF, et on a le droit de considérer que le constat est un peu dur. Mais on a aussi le droit d’en attendre plus du talentueux metteur en scène sud-africain, qui a annoncé récemment qu’il serait aux commandes du nouveau Alien. D’autant que l’intéressé est encore moins tendre que nous avec Elysium.>>> Alien 5 par le réalisateur de District 9 : c'est confirmé Au cours d’un entretien avec Uproxx, Neill Blomkamp a ainsi accepté d’analyser avec le recul ce qui n’avait pas fonctionné sur Elysium :"Si je ressens de la frustration sur Elysium c’est à propos de moi. Je pense être chanceux, du moins à ce stade de ma carrière, au sens où je ne ressens pas la pression que les autres réalisateurs doivent ressentir. Je ne vais pas me flageller sur Elysium à cause de la façon dont le public l’a perçu.Après District 9, un réalisateur lambda se serait dit : ‘merde, j’ai la pression parce que mon premier film a bien marché et j’espère que le suivant fera aussi bien’. Ce n’est pas mon cas. Ça ne me dérange pas. Ce qui me dérangerait c’est d’avoir l’impression de l’avoir foiré."Et donc, pense-t-il "avoir foiré Elysium" lui demande le journaliste ? "Un petit peu", concède Blomkamp, tout expliquant qu’on ne se rend compte de ce genre de chose qu’après coup, pas quand on a la tête dans le guidon. Résultat, s’il le pouvait le réalisateur referait le film !"Au final je pense que l’histoire n’est pas la bonne histoire. Je pense toujours que l’idée satirique de l’anneau, rempli de gens riches, gravitant autour d’une Terre appauvrie, est une idée géniale. Je l’aime tellement, j’ai presque envie de revenir en arrière et de la refaire correctement. Mais je pense que le script n’était pas… Je n’ai simplement pas fait un film assez bon. Les costumes, les décors, les effets spéciaux, tout ça a été très bien exécuté. Mais tout reposait sur un squelette pas totalement formé, donc le script n’était pas là ; l’histoire n’était pas totalement au point.">>> 5 questions sur Alien 5Heureusement pour Blomkamp, ses fans sont nettement plus indulgents avec Elysium et vu l’enthousiasme générée par l’annonce qu’il réaliserait un nouvel Alien (probablement avec Sigourney Weaver) sa cote n’a visiblement pas trop souffert de ce semi-échec. Ce qui n’empêchera pas l’intéressé de continuer à juger son propre travail avec lucidité, une obligation pour lui."Certains artistes que je connais ne sont pas bons parce qu’ils sont persuadés d’avoir fait quelque chose de grand. Les artistes que je respecte vraiment sont ceux qui sont capables de prendre du recul sur leur travail et de le critiquer très objectivement. Et c’est quelque chose que j’ai toujours su faire. Je ne prétends pas que quelque chose est bien parce que je l’ai fait en me montant la tête."Avec la sortie prochaine de Chappie (le 4 mars en France), Blomkamp va avoir une nouvelle occasion de se juger lui-même avant de s’atteler au projet Alien pour lequel il sera attendu au tournant par les millions de fans de la saga, surtout après avoir annoncé qu’il oblitérait les volets 3 et 4 réalisés respectivement par David Fincher et Jean-Pierre Jeunet. >>> Sigourney Weaver : "Les idées de Neill Blomkamp pour Alien 5 sont brillantes"Bande-annonce de Chappie, qui sortira le 4 mars :