DR

Ce week-end, Mark Wahlberg assistait au World Meeting Families, un rassemblement de familles catholiques en l'honneur de la visite du Pape François aux USA. Et un gamin nommé Bobby Hill a chanté un ait d'opéra en l'honneur du Pape. Jusqu'ici, ce n'est pas très intéressant -sauf que Marky Mark a révélé au public ce que lui avait dit Bobby après sa performance : "Il m'a chuchoté à l'oreille qu'il avait aimé le film Ted. Je lui ai dit que ce n'était pas de son âge. Très Saint-Père, pardonnez-moi !". Wahlberg, qui jouait déjà un personnage extrêmement vulgaire dans Les Infiltrés de Scorsese, n'a pas l'habitude de tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler : on se souvient entre autres qu'il a déclaré que Transformers était "la saga la plus mythique de l'histoire du cinéma", qu'il aurait pu empêcher un des attentats du 11-septembre ou qu'il n'avait rien compris au script de Star Trek. Mark, on t'aime très fort. Et on a mêl fait une liste d'autres films pour lesquels il aurait pu demander pardon :>>> Les 8 films pour lesquels Mark Wahlberg devrait demander pardon au PapeSorti en juin 2012, Ted (interdit aux moins de 17 ans non accompagnés à cause de sa vulgarité) avait été un énorme hit pour le studio Universal : 549,3 millions de dollars de recettes (dont 218,8 millions aux USA) pour 50 millions de budget. Le réalisateur/scénariste/voix de Ted Seth MacFarlane avait promis de shooter Ted 2 après son ambitieuse parodie western Albert à l'ouest. Sauf que Albert à l'ouest (sorti en mai 2014) a fait un flop, et que Ted 2 -budget : 68 millions- a fait à peine mieux: 81,2 millions de dollars aux USA (pour un total mondial de 210,9 millions), presque trois fois moins bien que le premier film. On ne sait pas si Mark (qui est en train de terminer le film d'action Deepwater Horizon de Peter Berg) s'est confessé à ce sujet.