DR

Luc Besson est-il de retour dans la science-fiction ? D’après Variety, le réalisateur et producteur aurait comme projet d’adapter lui-même sur grand écran la bande dessinée de SF Valérian et Laureline. C’est Christophe Lambert (pas lui, l’autre), PDG d’EuropaCorp (le studio de Besson) qui aurait annoncé la nouvelle lors d’une conférence de presse. Une annonce qui n’est d’ailleurs pas tant surprenante, car cela fait longtemps que Besson a Valérian dans son viseur : le réalisateur avait en effet embauché Jean-Claude Mézières -dessinateur de Valérian- pour bosser sur le design du Cinquième élément en 1997. Bien avant de co-produire en 2007 via EuropaCorp une série télé franco-japonaise intitulée Valérian et Laureline.Créée en 1967 par le scénariste Pierre Christin et le dessinateur Mézières dans les pages de l’hebdo jeunesse français Pilote, alors dirigé par René Goscinny, la BD Valérian raconte tout au long de 22 albums les aventures futuristes d’un agent du SST ou Service Spatio-Temporel, une unité d’élite basée à Galaxity (la Terre du futur) qui explore l’univers dans tous les sens afin de résoudre mille et uns problèmes. Des aventures franchement space-opera, bourrées de trouvailles extra-terrestres et d’histoires qui fleurent bon la SF aventureuse de l’âge d’or, de Isaac Asimov à Jack Vance. Avec un petit plus sexy en la personne de Laureline, la partenaire flamboyante de Valérian. La BD eut un tel succès qu’on accusait même George Lucas de s’en être inspiré pour sa saga de La Guerre des étoiles (surtout dans Le Retour du Jedi). On a également cru voir apparaître les Na’vis -les grands humanoïdes bleus d’Avatar de James Cameron- dans un épisode de Valérian en 1970…Reste à savoir quand Besson pourra tourner Valérian et Laureline au cinéma, ayant déjà programmé le tournage du polar Malavita cet été avec Robert De Niro et Michelle Pfeiffer pour une sortie en 2013. Valérian début 2014 au plus tard ? Et y aurait-il un rapport avec le film top secret de SF que souhaite tourner Besson avec Angelina Jolie ? Tout est possible. Reste que Besson, après les chiffres mitigés de The Lady (513 000 entrées en France), semble vouloir revenir à de la SF à grand spectacle qui avait permis à son Cinquième élément d’attirer pas moins de 7,7 millions de spectateurs en mai 1997. Et cela lui permettra également d’oublier le demi-succès d'Adèle Blanc-Sec, déjà adapté d’une fameuse BD signée Tardi. Ce film avec Louise Bourgoin en aventurière Belle époque n’a fait « que » 1,6 millions entrées en avril 2010.