>> Alain Terzian : "Luc Besson aurait dû avoir une brassée de César. C'est un immense metteur en scène"">>>> Alain Terzian : "Luc Besson aurait dû avoir une brassée de César. C'est un immense metteur en scène"

Hier soir, quelques jours à peine après avoir été salué par UniFrance pour le carton plein de Lucy au box-office, Luc Besson a reçu la Médaille d’Or du 40ème anniversaire des César de la part de l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma qui salue "sa contribution artistique et entrepreneuriale exceptionnelle au Cinéma Français depuis 3 décennies."

Le communiqué justifie ce choix en évoquant ses classiques des années 90 ("la génération Subway, Nikita et Léon", pour lesquels il a été nommé aux César -mais il n'a reçu qu'un trophée, celui du meilleur réalisateur en 1998 pour Le Cinquième Elément), ses succès récents ("À lui seul en 2014, Lucy fait autant d’entrées dans le monde que tous les autres films français réunis.") et son implication dans le cinéma français : "Le recordman absolu dans le monde de l’Histoire du Cinéma Français qui crée aussi l’École de la Cité à Saint-Denis, pour révéler les talents de demain, lui l’autodidacte qui découvrit naguère Jean Reno, Natalie Portman, Milla Jovovich, et bien d’autres. Souvent qualifié de Spielberg européen, il a impulsé une nouvelle écriture cinématographique et une nouvelle génération de réalisateurs, affirmant constamment son ancrage et son attachement au Cinéma Français."

"Cette médaille symbolise la gratitude du Cinéma Français à celui qui porte si haut dans le monde entier l’Excellence Française", conclut le communiqué. 

Bande-annonce de Lucy, qui est disponible en DVD et blu-ray depuis début décembre :