DR
DR
DR
DR

Les sorties albums de la semaine du 9 juillet : Dirty Projectors, Natasha St Pier, Amy McDonald

Amy MacDonald - Life in A Beautiful Light

Natasha St Pier - Bonne nouvelle

Dirty Projectors - Swing Lo Magellan

Ils ne le savent peut-être pas encore mais ils vont sauver notre semaine. Les <strong>Dirty Projectors</strong> nous balancent en direct de New-York un album encore délicieusement inclassable, à la fois mélodique et mental, voulu plus accessible que les précédents. &nbsp;Si le groupe fondé par David Longstreth existe depuis une bonne dizaine d?année, personne n?a pas encore réussi à lui coller une étiquette valable. Des collaborations avec les éternels ovnis David Byrne et Björk, un registre qui s?étend de la folk weirdo à la soul alambiquée le tout se construisant toujours sur une solide base pop-rock? le chemin tracé par les Dirty Projectors est loin d?être linéaire et c?est ça qu?on aime. <em>Swing Lo Magellan</em> ne déroge pas à ce manque de règle et nous embarque sur ses routes tortueuses, tout en mélodies et en émotions. Le reste de la semaine sera sans aucun doute très féminin avec les nouveaux opus de l?écossaise <strong>Amy MacDonald</strong> et de la canadienne <strong>Natasha St Pier</strong>. ?

Ils ne le savent peut-être pas encore mais ils vont sauver notre semaine.Les Dirty Projectors nous balancent en direct de New-York un album encore délicieusement inclassable, à la fois mélodique et mental, voulu plus accessible que les précédents.  Si le groupe fondé par David Longstreth existe depuis une bonne dizaine d’année, personne n’a pas encore réussi à lui coller une étiquette valable. Des collaborations avec les éternels ovnis David Byrne et Björk, un registre qui s’étend de la folk weirdo à la soul alambiquée le tout se construisant toujours sur une solide base pop-rock… le chemin tracé par les Dirty Projectors est loin d’être linéaire et c’est ça qu’on aime. Swing Lo Magellan ne déroge pas à ce manque de règle et nous embarque sur ses routes tortueuses, tout en mélodies et en émotions.Le reste de la semaine sera sans aucun doute très féminin avec les nouveaux opus de l’écossaise Amy MacDonald et de la canadienne Natasha St Pier.