DR

Deuxième épisode de notre série : que signifie le retour de Liam Neeson dans le rôle de Ra’s Al Ghul ?  Attention, SPOILERS !OfficiellementLe personnage interprété par Liam Neeson a entraîné et formé Bruce Wayne (Christian Bale) dans Batman Begins avant de réaliser qu'il ne partageait pas ses idées radicales. Devenu son ennemi, il est censé être mort à la fin du film, même si techniquement on ne le « voit » pas décéder : il est vaincu par l'homme chauve-souris qui l'abandonne à son sort, dans un train qui explose à la séquence suivante. Chances de survie : zéro et des poussières.Cependant, il était à la tête d'une organisation, la Ligue des Ombres, décrite comme ayant des ramifications partout dans le monde depuis des siècles. Rien n'indique que sa mort (ou sa disparition) ait mis un arrêt définitif à leurs activités.OfficieusementOn sait que l'acteur Josh Pence est crédité au générique de The Dark Knight Rises en tant que « jeune Ra's Al Ghul ». Les amateurs savent parfaitement que si l'on se fie aux comics, le personnage s'offre régulièrement des cures de jouvence dans des « puits de Lazare », remplis d'un liquide aux propriétés surnaturelles qui lui permet d'être immortel. Ils peuvent aussi être utilisés pour soigner blessures et maladies le cas échéant. Problème : cet aspect fantastique a été remplacé dès le début par l'astuce du nom Ra's Al Ghul, transmis à travers les siècles à chaque chef de la Ligue des Ombres. Une immortalité virtuelle en somme, liée à une entité et non un individu, ce qui est plus conforme à l'univers crédible et réaliste de Christopher Nolan.Second problème : la présence de Liam Neeson (donc de Ra's Al Ghul « vieux »), aperçu sur le tournage du film avant qu'il ne fasse une gaffe et confirme lui-même son retour, est maintenant certaine. Alors que penser de tout ça ?Notre avisIl est très peu probable qu'on nous explique subitement que le personnage a survécu à l'explosion du premier film, encore moins en impliquant les Puits de Lazare. D'autant que rien n'expliquerait son absence dans The Dark Knight, prolongée de 8 ans pour revenir finalement dans ce dernier film. Sans même parler du côté overdose de méchants pour notre justicier qui ne sera déjà pas à la fête.Nolan affirme que « The Dark Knight Rises s'appuie beaucoup sur les conséquences des actes de Wayne, et des autres personnages, dans les films précédents. » Or précisément, Bruce Wayne a supprimé le chef de la Ligue des Ombres, il est normal que ses membres reviennent le venger. La présence d'un Ra's Al Ghul plus jeune s'expliquerait alors simplement par des flashbacks. On pourrait à la fois le voir élever sa fille Talia, jouée par la petite Joey King, (et probablement aussi interprétée par Marion Cotillard pour sa version adulte au moment de l'intrigue du film). Sachant que les origines de Bane seront également dévoilées, on peut parfaitement avoir un jeune Ra's Al Ghul qui va aussi recueillir (entraîner ?) un jeune garçon qui fatalement deviendra le méchant de ce dernier film. Ra's aurait trouvé en lui l'héritier qu'il croyait d'abord voir en Wayne.Quant à la présence de Neeson, il pourrait être lui aussi dans un flashback se situant juste avant le retour du personnage dans Batman Begins : au hasard, il explique à sa fille et son protégé qu'il va détruire Gotham, ne revient jamais et amorce ainsi leur désir de vendetta, contre la ville toute entière ainsi que son justicier. La seule autre solution serait qu'il soit bel et bien présent au moment de l'histoire de The Dark Knight Rises, mais à l'état de blessé grave voire d'handicapé à vie suite à l'explosion du train, ce qui revient à peu près au même vis-à-vis des motivations de Bane et Talia.Par Yerim SarPremier épisode de notre série : à quoi joue Marion Cotillard ?