DR

Jusqu'à présent, et ce depuis sa création en 1992, le Théâtre de la Marionnette à Paris ne possédait pas de lieu attitré et fonctionnait de manière nomade en enchaînant les partenariats avec des salles et collectivités en Ile-de-France. Un statut compliqué car forcément instable qui ne pouvait durer éternellement. C'est grâce à la volonté et à l'action conjuguées du Ministère de la Culture et de la Communication et de la Ville de Paris que le Théâtre de la Marionnette dispose enfin d'un théâtre en dur, le Mouffetard, rénové pour l'occasion et entièrement dédié à la création et à la diffusion des arts de la marionnettes. Une initiative à saluer qui confère enfin à cette discipline une place concrète et identifiable dans le paysage du spectacle vivant et lui assure les conditions d'un rayonnement à l’échelle régionale, nationale et internationale. C'est sous la direction d'Isabelle Bertola que le Mouffetard entame sa mission de sensibilisation des publics à l'art de la marionnette à travers la création et la diffusion de spectacles, l’accueil de compagnies en résidence, l’action culturelle, la formation et l’ouverture d’un centre de ressources. Cette vocation sera doublée d'une seconde phase de travaux prévue pour 2015 afin de mieux pouvoir répondre aux besoins d'une discipline artistique en constante évolution et à la diversité de ses formes adoptées.Le lancement de la saison a lieu ce soir, en ce lundi 4 novembre, avec la présentation d'un spectacle en hommage à Alberto Giacometti, Hôtel de Rive, signé à plusieurs mains par Frank Soehnle de la compagnie Figuren Theater Tübingen, Patrick Michaëlis de la compagnie Bagages de Sable, Jean Jacques Pedretti et Robert Morgenthaler du Theater stadelhofen. Ce véritable poème théâtral à l’atmosphère surréaliste s’appuie sur les textes écrits par le sculpteur durant la Seconde Guerre Mondiale à l’Hôtel de Rive à Genève. La marionnette à fils s'y marie au théâtre d’objets et à la musique en un mélange plein de mystères et d'envoûtements.Cette première saison du Théâtre de la Marionnette au Mouffetard a été conçue de telle manière qu'elle soit pour le public le moyen d'aborder les arts de la marionnette dans toute leur hétérogénéité, avec des spectacles phares qui ont marqué l'Histoire de la création marionnettique, au point d'être devenus des "classiques" comme le fameux Scapin de la Compagnie Emilie Valentin ou encore le mythique Ubu du Nada Théâtre, et des créations récentes, témoignant d'une démarche de soutien affirmé à l'innovation et aux artistes émergents, notamment par le biais du Festival des Scènes Ouvertes à l'Insolite.L’ouverture du Mouffetard, Théâtre des Arts de la Marionnette est une étape essentielle dans la reconnaissance et le soutien par les partenaires publics d'un art historique héritier d’une longue tradition et se renouvelant sans cesse au grès d’une scène contemporaine d’une grande vitalité. C'est aussi l'occasion de réaffirmer que la marionnette, souvent associée au jeune public, ne s'adresse pas qu'aux enfants.Pendant les premiers jours d'ouverture du lieu, l'équipe du Mouffetard reçoit tous les soirs, du mercredi 6 au samedi 9 novembre, de 18 h à 20 h pour une visite du théâtre, une présentation de ses actions et une prise de contact informelle afin de présenter la programmation 2013-2014.La nouvelle saison du Théâtre de la Marionnette en images : Longue vie au Théâtre de la Marionnette !Par Marie Plantin