DR

"Rachid, un homme de 18-25 ans, très vif, mince et un fin voleur, il doit savoir courir très vite et savoir parler avec un accent arabe, de type maghrébin, des traits arabes". Des clichés racistes de ce genre, il y en avait des tas d'autres dans l'annonce de casting dont nous nous faisions l'écho dernièrement, publiée sur le site spécialisé Cineaste.org. Il s'agissait en fait d'un fake, réalisé par deux jeunes gens que L'Express a pu rencontrer : Andrew Tisba, acteur et réalisateur de 23 ans et Marie Eymel, actrice et productrice de 21 ans."Nous avons voulu dénoncer le racisme en publiant une annonce clichée, dénoncer les clichés avec des clichés", explique Andrew à nos confrères. "Nous avons sélectionné tous les caractères un peu cliché de personnages que nous avons pu lire dans les annonces sérieuses cette année et nous les avons concentrés en une seule annonce". Et Marie d'ajouter que "c'est tellement récurrent. Cela devient rabaissant et frustrant pour les communautés concernées. Citez-moi un film français avec un Indien qui ne joue pas le rôle d'un vendeur de marrons et un Chinois qui n'est pas adepte de kung-fu? Aucun film n'est représentatif de la réalité. La mixité culturelle est partout".Le duo travaille depuis plusieurs mois sur une série télé, intitulée French Air Love, qui veut "casser les clichés ethniques et de sublimer la mixité dans le monde".  Ils se défendent d'avoir voulu "faire le buzz" avec cette fausse annonce de casting. "Nous pensions vraiment que les termes employés étaient beaucoup trop gros pour qu'on les prenne au premier degré", assure Andrew. Elle a pourtant largement fait réagir sur les réseaux sociaux et dans les commentaires des sites de presse.