DR

Le cœur d’un jeune homme bat pour un autre… et lui échappe.

Posté le 31 juillet, In a Heartbeat a déjà été vu par plus de 20 millions d’internautes sur YouTube et ne cesse d'être partagé sur les réseaux sociaux. Un succès immédiat qui s’explique par les qualités indéniables de ce court métrage de moins de 5 minutes.

Visuellement inspiré par les récents Pixar, le projet d’Esteban Bravo et Beth David suit Sherwin, un jeune homme timide qui tombe amoureux de Jonathan, beau brun qui déambule dans son lycée le nez dans un bouquin. Le jeune romantique tente d’être discret, mais son cœur, attiré par le garçon, lui échappe !

Si le but assumé des deux réalisateurs était de mettre en avant des personnages LGBT dans une histoire tous publics "car c’est très rare, expliquent-ils à NBC Newsspécialement dans les films d'animation majoritairement destinés aux familles et aux enfants", le résultat évite tout militantisme. Le court est surtout guidé par l’envie de raconter un conte touchant, avec un couple mignon, un cœur à croquer et une réflexion sur la difficulté d’aimer et d’afficher cet amour au grand jour. Parfois, un court métrage vaut mieux qu’un long discours.

La page Facebook officielle d’In a Heartbeat fourmille de dessins préparatoires, d’infos sur la création du film et de blagues rigolote. Comme ce dessin se demandant ce qu’est devenue la pomme, vue pour la dernière fois à 1 minute et 5 secondes de la vidéo avant d’être remplacée par le cœur.

DR