DR

Postée vendredi sur le site Cineaste.org, destiné aux professionnels du cinéma, cette annonce de casting fait bondir le Net depuis plusieurs jours. "Rachid, un homme de 18-25 ans, très vif, mince et un fin voleur, il doit savoir courir très vite et savoir parler avec un accent arabe, de type maghrébin, des traits arabes"...En plus de Rachid, la production recherche également "Mamadou, un homme de 25-30, agressif, comique sachant danser et faire des blagues de type afrique centrale- afrique du sud, surtout un noir (avoir habité en cité est un plus)" et "Henri, un homme de 25-30 ans, caucasien (blanc très clair) sachant parler et se comporter comme une racaille du ghetto noir (c.f Joeystarr) et parler bourgeois blanc (être né dans le 16ème est un plus)".Le rôle féminin est tout aussi cliché puisque pour jouer "Fatima", une femme "musulmane", "prostituée à ses heures perdues", on recherche une actrice dotée "d'une grande beauté et un physique de rêve de type maghrébin avec de forts traits arabes".L'annonce est étayée par des exemples : Mamadou devra évoquer Omar Sy, Fatima ressemblera à Sabrina Ouazani et Rachid à Tahar Rahim. Quant à François, un autre personnage "intelligent, beau et riche, héritier d'une grande fortune de type européen/caucasien, c'est à dire un blanc", il aura idéalement les traits de Pierre Niney.Il est précisé qu'il s'agit d'un "film français" avec "de grandes stars françaises".De quoi mettre dans l'embarras Pierre Haberer, de l'association Cineaste.org, qui avoue dans un entretien accordé à Buzzfeed.fr que cette polémique est "un peu emmerdante... On reçoit environ 250 annonces par édition. On est cinq bénévoles et on fait des tours pour les relire le soir... Si l'annonce est clairement raciste, dans le sens attaque haineuse, on la supprime. Mais quand c'est des annonces avec des gens qui font des clichés, malheureusement on ne le supprime pas, parce que les directeurs de casting font souvent des clichés".. Nous n'avons pas réussi à joindre le contact référent pour l'annonce qui suit, dont on ne peut que se demander, si elle est réelle, pour quel genre de film elle cherche à recruter. On n'espère qu'un tel projet, dont le scénario enfile les pires clichés racistes, n'aboutira jamais.