DR

Le prix du scénario remis par Anna Mouglalis va à Nuits d'ivresse printanière, écrit par Mei Feng. Après Fish Tank, l'impression que le politique pourrait dominer ce palmarès puisque Nuits d'ivresse printanière a été tourné clandestinement par Lou Ye, cinéaste interdit en Chine depuis la présentation de son précédent film à Cannes. Nuits d'ivresse printanière est une histoire d'amour homo sur fond de dérive nocturne et, présenté en début de festival, le film de Lou Ye est le véritable outsider du festival.