DR

Son Moi, Daniel Blake a séduit le jury. Xavier Dolan repart avec le Grand Prix.

À la surprise générale, c'est finalement Ken Loach qui a remporté la Palme d'or du 69e Festival de Cannes avec Moi, Daniel Blake. Le jury présidé par George Miller a décidé de remettre le précieux prix au réalisateur britannique, pour cette histoire qui raconte la rencontre de Daniel et Rachel, deux personnages confrontés aux aberrations administratives de la Grande-Bretagne. Chez Première, on n'est pas vraiment tombé amoureux de ce drame un peu paresseux.

Cannes 2016 : Moi, Daniel Blake de Ken Loach est mécanique, voire paresseux

Xavier Dolan devra quant à lui se contenter du Grand Prix pour Juste la fin du monde, qui a beaucoup divisé la Croisette lors de sa projection. 

Cannes 2016 : Nos critiques des films primés

Le Prix du jury revient à American Honey d'Andrea Arnold, alors que Shahab Hosseini repart avec le Prix d'interprétation masculine pour Le Client. La Caméra d'or est pour Divines de Houda Benyamina, très remarqué par la presse. 

Cannes 2016 : la compétition du pire au meilleur

Retrouvez le palmarès complet du Festival de Cannes 2016 :

Palme d'or : Moi, Daniel Blake de Ken Loach

Grand Prix : Xavier Dolan pour Juste la fin du monde

Prix de la mise en scène : ex-aequo Cristian Mungiu pour Baccalauréat et Olivier Assayas pour pour Personal Shopper

Prix du scénario : Asghar Farhadi pour Le Client

Prix d'interprétation féminine : Jaclyn Jose pour Ma' Rosa

Prix du jury : American Honey d'Andrea Arnold

Prix d'interprétation masculine : Shahab Hosseini pour Le Client

Caméra d'or : Divines de Houda Benyamina

Palme d'or du court-métrage : Timecode de Juanjo Gimenez

Mention spéciale du jury du court-métrage : La Jeune fille qui dansait avec le diable