DR

Changement de registre pour le réalisateur de La mémoire dans la peau, avec Last of the Tribe.Avant même que Fair Game, son récit de l’affaire Valérie Plame, écharpé par la presse au dernier festival de Cannes (photo), ne sorte aux Etats-Unis, Doug Liman accumule déjà les projets. Si All you need is kill et Attica, semblent proches dans le ton de ses films précédents (de La mémoire dans la peau à Mr & Mrs Smith en passant par Jumper), Last of the tribe pourrait marquer un virage dans sa carrière. Adapté du livre de Monte Reel, ce film ira sur les traces de la plus petite tribu du monde, composée d’un seul homme, découverte en 1996 au Brésil lors de travaux de déforestation. Son existence mena à la protection de cette zone, mais fit de cet homme la cible des financiers des travaux. Le scénario est en cours d’écriture par Mark Bailey, auteur de documentaires ayant fait sensation outre-Atlantique (Ghosts of Abu Ghraïb, Pandemic : facing AIDS)