DR

Le réalisateur a choisi l'acteur de Batman V Superman pour "son sourire très particulier."

Gone Girl de David Fincher, sera diffusé dimanche soir sur France 2. Le réalisateur avait révélé à sa sortie sa drôle de méthode pour caster l'acteur principal de ce thriller tordu.

David Fincher : "Il y a un twist dans Gone Girl, mais très franchement ce n'est pas ce qui m'intéressait"

Dans le film, Ben Affleck voit sa femme incarnée par Rosamund Pike disparaître mystérieusement le jour de leur cinquième anniversaire de mariage. D'abord compatissants, les proches du couple vont petit à petit avoir des doutes quant à la sincérité du mari et finir même par le suspecter de la mort de la jeune femme. Le comédien américain, 42 ans, qui s'est racheté une crédibilité depuis ses succès derrière la caméra (notamment Argo), a été choisi par David Fincher pour une raison singulière et bien réfléchie, comme le réalisateur le confiait alors dans le dernier numéro de Playboy. Le cinéaste américain avait en effet une idée très précise de Nick Dunne - son personnage masculin principal plein de contradictions, de mensonges et de fêlures -, et notamment de son sourire très particulier, entre séduction, culpabilité et malaise, jouant sur l’ambiguïté qui s'en dégage. 

Supercut : l'art du très gros plan chez David Fincher

Lors de ses réflexions pour trouver son comédien, Fincher a googlisé différents acteurs pour trouver sa perle rare : "Lorsque vous préparez le casting d'un film, vous imaginez vos acteurs dans les situations les plus critiques de votre scénario. Dans l'histoire de Gone Girl, il y a cette scène où le personnage principal doit sourire près du portrait de sa femme disparue, devant la presse locale et tous les habitants de la ville. J'ai alors été voir sur Google Images des photos de comédiens auxquels je pensais pour le rôle, et quand j'ai tapé "Ben Affleck", une cinquantaine de photos où il apparaît en public avec ce sourire que je recherchais sont apparues sur mon écran. C'est un sourire très particulier. On sent que son rictus est tenu pour mettre les gens à l'aise, mais en même temps il en devient très vulnérable, et alors, on peut percevoir son sourire différemment et en avoir une perception plus sombre." Même s'il est très heureux de son choix et du résultat avec Ben Affleck, on apprend aussi dans cette interview que Fincher avait d'abord proposé le rôle à son acteur-fétiche, Brad Pitt, avec qui il a tournée SevenFight Club et L'étrange histoire de Benjamin Button. Il confie en effet qu'il propose d'abord toujours à Brad Pitt les rôles masculins de ses films : "Ce n'est pas parce que je suis pathétique, mais plutôt parce qu'il peut tout incarner." Le résultat avec Ben et son sourire si particulier sera visible dès le 8 octobre dans nos salles.

David Fincher, un réalisateur obsédé par les frigos