4
Jack Reacher : Never Go Back

On pourrait s’amuser à théoriser avec Zwick et l’acteur, mais le plus important est ailleurs : chaque scène – même prendre un café – est un morceau de bravoure ; chaque dialogue une punchline ; et chaque coup dans la gueule fait très mal. Parce que même quand il est en mode rom-com, il ne faut pas trop se frotter à Jack Reacher.
Pierre Lunn

Pierre Lunn
2
Vino Veritas

À la manière d’une Coline Serreau sur le sujet de l’agriculture, Pascal Obadia explore dans ce documentaire les vignes d’Europe pour dénoncer le « tout chimique » et encourager les méthodes de production alternatives. L’ensemble constitue un road-movie éthylique, pourtant non dénué d’humour et qui aurait pu être un grand cru si la réalisation n’était pas ici aussi insipide.
Mathias Averty

Mathias Averty
2
Le ciel attendra

On n’attendait pas Marie-Castille Mention-Schaar (BowlingLes Héritiers) sur le sujet du terrorisme, qu’elle aborde à travers le prisme de l’embrigadement de jeunes Françaises. En évoquant en parallèle le cas de Sonia, en phase de déradicalisation, et celui de Mélanie, qui succombe aux sirènes du fondamentalisme, la réalisatrice s’attache à couvrir le spectre de cette problématique de façon à peu près cohérente.

Christophe Narbonne
3
Miss Peregrine et les enfants particuliers

Dans l'héritage de son grand-père, un adolescent trouve une série de photos en noir et blanc montrant des monstres de foire dotés de capacités surnaturelles. Il finit par trouver leur sanctuaire, une maison gothique figée dans un autre espace-temps (le blitz de 1941) tandis que des monstres cannibales sont sur leur trace. La série de bouquins Miss Peregrine signée Ransom Riggs donnant à fond dans le genre timburtonien, il est peu surprenant que ce soit Burton qui réalise l'adaptation cinéma, mutatis mutandis.

Sylvestre Picard
3
Le Cancre

Franc-tireur du cinéma français, Paul Vecchiali, 86 ans, tourne ses films à la marge, sans l’argent du CNC, chez lui, entouré d’acteurs fidèles. Cette économie de moyens se ressent à l’image : la photo est plate, les décors sans charme, la mise en scène fonctionnelle. À l’instar de certains de ses héros (Pagnol, Guitry), Vecchiali fait la part belle au texte et aux acteurs.

Christophe Narbonne
3
Les Pépites

Retraçant les actions du couple de Français qui a créé l’association Pour un Sourire d’Enfant (laquelle porte depuis vingt ans assistance à des milliers d’enfants défavorisés du Cambodge), Xavier de Lauzanne navigue entre images d’archives et interviews au temps présent qui prouvent combien l’accès à l’éducation a porté ses fruits et sauvé des vies.

Damien Leblanc
3 La philo vagabonde

Yohan Laffont signe un documentaire jubilatoire sur un charismatique professeur de philo anarchiste. Dommage qu’il ait laissé son oeil critique en chemin.
Mathias Averty

Mathias Averty
3
Bridget Jones Baby

Grand retour de la célibataire londonienne et surtout de Renée Zellwegger à l’écran, Bridget Jones Baby réussit au moins sur un point : dépasser L’âge de raison, suite ratée produite dans la foulée de l’énorme succès du premier film. Bridget est de retour donc, Mark Darcy et le je t’aime moi non plus aussi, mais pas Daniel, dont le personnage de charmeur à tomber raide est remplacé par Jack, bel Américain providentiel incarné par Patrick Dempsey.

Vanina Arrighi de Casanova
4 Dead slow ahead

Le périple en mer d’un cargo – dont les machines fonctionnent en continu – rythme ce documentaire à l’hypnotisante maîtrise visuelle qui contribue à transformer les membres d’équipage en simples rouages de l’appareil. Échouant dans des ports anonymes ou de vastes étendues désertiques, le bateau donne ainsi l’impression, comme l’explique son réalisateur Mauro Herce, de constituer "le dernier navire de l’espèce humaine".

Damien Leblanc
4
Chouf

Il y a du The Wire dans cette plongée au cœur du trafic de drogue marseillais. Comme dans la série de David Simon sur Baltimore, Karim Dridi refourgue de la vérité documentaire sous le manteau du polar urbain, en le coupant à la tragédie antique, au drame social, au western… Le tout avec une pure efficacité de thriller. Aimanté par le désir de vengeance, l’intello Sofiane sacrifie ses rêves de diplôme pour retrouver l’assassin de son frère, au sein d’une pègre locale peuplée d’amis d’enfance.

Eric Vernay
4
Une vie entre deux océans

Vétéran de la Grande Guerre, Tom Sherbourne accepte un poste de gardien de phare sur une petite île, au large de l’Australie. Avec son épouse il vit le bonheur parfait, entaché cependant par deux fausses couches successives qui rendent la jeune femme dépressive. Un miracle se produit alors. Il y a comme une évidence à voir Derek Cianfrance adapter le best-seller de M.L. Stedman.

Christophe Narbonne
4
Mercenaire

Soane, rugbyman de 16 ans venu de Walliset-Futuna, débarque en métropole, dans le Nord, vendu à une équipe de seconde zone. Il va essayer de survivre entre les magouilles des clubs et celles des entraîneurs.

Sylvestre Picard
4
Poesia sin fin

Alejandro Jodorowsky signe un nouvel hommage vibrant à sa jeunesse.
Trois ans après son stupéfiant retour La danza de la realidad où Jodorowsky faisait preuve à 80 ans d'une énergie et d'une inventivité à rendre jaloux beaucoup de  jeunes cinéastes, le voilà qui reprend son récit autobiographique là où il l'avait laissé. Alejandro adulte est désormais incarné par Adan, le propre fils de Jodo et auteur de la musique et le récit initiatique qui suit perd en symbolisme ce qu'il gagne en sensibilité.
Gérard Delorme

Gérard Delorme
3 The Sea Is Behind

Cet ovni expérimental dénonce à la fois l’homophobie et la misère sociale au Maroc. Aussi foutraque que pertinent. Voir aussi notre critique dans le numéro 472 de Première, page 105. C.N.

Christophe Narbonne
2
Nola Circus

Avec cette histoire de barbier qui sort en secret avec une jeune femme, dont le demi-frère jaloux tabasse tous les pizzaiolos du quartier, le réalisateur français Luc Annest voudrait transposer à La Nouvelle-Orléans l’ambiance des comédies de Guy Ritchie. Hélas, l’humour lourdingue et la direction d’acteurs en roue libre peinent à nous arracher un sourire. D.L.

Damien Leblanc
3
L'Etoile du jour

Au pays du naturalisme roi, il a fallu une fameuse audace à la réalisatrice de L’Étoile du jour pour réunir Iggy Pop, Denis Lavant et Béatrice Dalle dans un film de cirque fantastique. Mais, alors qu’on espérait la voir déployer une flamboyante fresque baroque à la Jodorowsky, Sophie Blondy a conduit son casting d’allumés à contre-emploi et tissé un univers poétique maladroit autour d’intrigues confuses. Dommage, son geste regorge d’idées. M.A.

Mathias Averty
2
Le ciel attendra

On n’attendait pas MarieCastille Mention-Schaar (Bowling, Les Héritiers) sur le sujet du terrorisme, qu’elle aborde à travers le prisme de l’embrigadement de jeunes Françaises. En évoquant en parallèle le cas de Sonia, en phase de déradicalisation, et celui de Mélanie, qui succombe aux sirènes du fondamentalisme, la réalisatrice s’attache à couvrir le spectre de cette problématique de façon à peu près cohérente.

Christophe Narbonne
3 Dogs

Atmosphère poisseuse, mouches bourdonnantes et ciel truffé de charognards : il y a quelque chose de pourri dans ce coin reculé de la Roumanie. Venu vendre les terres de son grand-père, le citadin Roman ne tarde pas à se rendre compte que la mafi a de rednecks locaux a fait de ces terres infertiles son funeste QG, avec l’accord du défunt aïeul. Un pied de cadavre est bientôt retrouvé dans un marais, puis autopsié de manière peu orthodoxe par un policier pas vraiment dans son assiette.

Eric Vernay
4
Ivan Tsarévitch et la Princesse changeante

Comme Les Contes de la nuit (2001), le nouveau Michel Ocelot rassemble des courts métrages issus de la série télévisée Dragons et Princesses. On y retrouve le vieil homme et ses deux jeunes assistants qui se projettent dans les histoires qu’ils inventent : Le Mousse et sa Chatte, L’Écolier sorcier, La Maîtresse des monstres, Ivan Tsarevitch et la Princesse changeante… Entièrement en ombres chinoises, ces petits récits merveilleux mettent en avant le courage, la morale, la justice et même la ruse – à de nobles fins.

Christophe Narbonne
3
La Danseuse

Passionnée de danse, Loïe Fuller fuit l’Amérique pour rejoindre le Paris de la Belle Époque. Elle crée un spectacle visuel inédit grâce à un dispositif complexe qui fait d’elle une star des Folies Bergère. Ce premier film prometteur s’intéresse au parcours hors du commun d’une cow-girl un peu rustre devenue la coqueluche du Tout-Paris.

Christophe Narbonne
4 Fuocoammare, par-delà Lampedusa

Il paraît d’abord un peu poseur, avec ses longs plans fixes, ce documentaire sur le drame des migrants capté à travers le quotidien de l’île de Lampedusa.

Eric Vernay
3
Radin !

Obsédé par sa volonté de dépenser le moins d’argent possible, François a logiquement une vie sociale inexistante. Mais quand sa fille de 16 ans, dont il ignorait l’existence, vient habiter chez lui, ce solitaire endurci va devoir se remettre en question. Après Florent Emilio Siri (Pension complète) et Jean-François Richet (Un moment d’égarement), Fred Cavayé rejoint le cercle des réalisateurs de thrillers français qui s’essaient à la comédie.

Damien Leblanc
3
Les Sept Mercenaires

Dans le vieil ouest américain, sept as de la gâchette unissent leurs forces pour aider des villageois à faire face à leurs assaillants. Les 7 Samouraïs d’Akira Kurosawa a dépassé son statut de matrice de film d’aventures pour devenir mythe originel : un standard folk se jouant des époques et des modes à force de réinterprétations. On en tire des parodies (Three Amigos), des dessins animés (1001 Pattes) et des remakes de remake un peu ternes, comme ce Sept Mercenaires reprenant – la joie et l’extraordinaire allant en moins – le refrain du film de John Sturges tourné en 1960.

Benjamin Rozovas
5
Aquarius

Clara vit dans son appartement en front de mer depuis sa jeunesse. Les promoteurs n’attendent que son départ (ou sa mort) pour raser l’immeuble. Mais Clara refuse de partir. C’est un insert sur une commode. Un simple insert sur une simple commode. Toute la famille est réunie pour les 70 ans de Tante Lucia. Lucia sourit, lève son verre, jette un regard sur la commode du salon. Flash sur Lucia à 25 ans, assise nue sur la commode, le visage de son amant entre ses cuisses. La première fulgurance d’Aquarius dure une fraction de seconde, un battement de cœur.

Léonard Haddad
2 Vendanges

Qui sont ceux aujourd’hui qui partent pour « faire les vendanges » ? Hommes, femmes, chômeurs, travailleurs précaires... Son précédent documentaire, Entre les bras – La Cuisine en héritage, parvenait à capter de façon impressionniste quelque chose de la transmission. Paul Lacoste peine à reproduire ce miracle avec Vendanges, qui reste un portrait sans relief d’une France qui subit la crise de plein fouet et cherche un second souffle.
Christophe Narbonne

Christophe Narbonne
2
Tout va bien

Avec l’insouciance propre à l’âge adolescent, Vicente boit et couche sans penser au lendemain. Jusqu’à cette nuit d’ivresse et cet accident de la route mortel dans lequel il est impliqué qui font de lui un bouc émissaire. Le précédent drame moral du chilien Alejandro Fernández Almendras, Tuer comme un homme, avait plus de nerf. À force de minimalisme, Tout va bien (qui s’inspire d’une histoire vraie) s’abîme dans une neurasthénie que les artifi ces périmés (les échanges de SMS en surimpression) ne secouent jamais.

Caroline Veunac
0
Blair Witch

Les deux premiers films d'Adam Wingard, You're Next et surtout The Guest, étaient suffisamment forts pour faire de lui un véritable espoir du cinéma de genre.

Sylvestre Picard
3 Rock'n'roll... of Corse !

Le parcours d’Henry Padovani, Corse débarqué à Londres au moment de l’explosion du mouvement punk et premier guitariste de The Police. Le sujet est éminemment sympathique (et empathique : Henry devient vite copain avec tout le monde grâce à son bagout tranquille) et le documentaire capte des moments de grâce surprenants. On retrouve Topper Headon, l’ex-batteur et ex-junkie de The Clash qui coule des jours tranquilles à boire du thé dans la pluvieuse campagne anglaise ; ou encore Jayne County, star du punk qui a changé de sexe (et immortelle interprète de Fuck Off, en 1977).

Sylvestre Picard
3
Soy Nero

Déporté au Mexique alors qu’il a grandi à Los Angeles, Nero, 19 ans, décide de s’engager dans l’armée américaine.

Eric Vernay
3
Cézanne et moi

L’amitié tumultueuse entre le peintre en quête de gloire et l’écrivain qui l’a trouvée.

Vanina Arrighi de Casanova