Comme une plongée - le banditisme en moins - chez Les Soprano ou Les Affranchis.Dans l'émission culturelle Personne ne bouge diffusée sur ARTE la semaine dernière, un sujet de Florence Platarets a proposé aux téléspectateurs un document très rare.On est en 1988 et le grand Martin Scorsese vient fêter son anniversaire chez ses parents, Charles Scorsese (1913–1993) et Catherine Scorsese (1912–1997) - qui jouera d'ailleurs trois ans plus tard dans Les Affranchis une scène inspirée de ce déjeuner où elle campera la mère de Joe Pesci, aux côtés de Robert de Niro et Ray Liotta.Le cinéaste américain sort alors du tournage compliqué de La Dernière Tentation du Christ et il est ravi de venir célébrer ses 46 ans chez papa-maman. Mais il a beau être l'un des réalisateurs les plus emblématiques du Nouvel Hollywood et avoir remporté une Palme d'Or (Taxi Driver), lorsqu'il est chez ses parents - Siciliens de surcroît -, Marty est un enfant.C'est ce qu'a réussi à capter la caméra d’André Labarthe, que Scorsese avait invité lors de ce repas intime, et qui propose ces images étonnantes.Entre plateau de fromages, raviolis cuisinés avec amour par maman et quelques bouteilles de vin débouchées, les discussions autour du cinéma, de la santé de Marty et surtout de la bouffe sont légion, et l'on est heureux d'être une petite souris pour assister à ce dîner mythique.Un dîner mythique qui a, pour info, inspiré cette fameuse scène des Affranchis, avec maman Scorsese dans (presque) son propre rôle :