DR

Le Vent se lève ne sera finalement pas le dernier film du maître de l'animation.

En 2013, en pleine promotion du Vent se lève, Hayao Miyazaki révélait qu'il allait prendre sa retraite une fois ce film sorti. En la découvrant au cinéma, les fans du réalisateur percevaient alors cette histoire d'artiste passionné par l'aviation comme le film testamentaire de son créateur. Un adieu magnifique et émouvant du metteur en scène derrière tous ces films d'animation devenus de grands classiques comme Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, Le Château ambulant

Le Vent se lève, et Miyazaki part en beauté

Il y a quelques mois pourtant, la rumeur courait que le réalisateur, qui avait accepté de tourner un court-métrage inédit pour le diffuser dans le cadre de son musée Ghibli, comptait en tirer un long. Celui-ci s'intitulerait Boro la chenille (Kemushi no Boro) et son créateur voudrait le sortir avant 2020, afin de ne pas être en concurrence avec les Jeux Olympiques qui se dérouleront alors au Japon.

Hayao Miyazaki du meilleur au meilleur

Aujourd'hui, son producteur Toshio Suzuki, en pleine discussion autour de La Tortue rouge, film d'animation de Michael Dudok de Wit qui est en lice pour les Oscars 2017, a confirmé que Hayao Miyazaki était bien en train de préparer un long métrage. Il ne cite pas précisément Boro la chenille, mais détaille à propos du cinéaste : "Il est actuellement à Tokyo en train de travailler sur son prochain film." (propos partagés par Kotaku.com) Et il a aussi confirmé qu'il en serait le producteur.

Le Vent se rêve : "Kingdom of Dreams and Madness est un documentaire exceptionnel sur Ghibli"