DR

Une jolie vidéo en timelapse restitue la grandeur d'un projo 70mm durant plusieurs séances du dernier Tarantino.

Trop heureux d’avoir la chance de diffuser Les 8 Salopards de Quentin Tarantino en 70mm, le projectionniste Andrew Walker a profité des 59 séances dont il était responsables pour réaliser une magnifique vidéo en timelapse de la bête.  

 

Le projecteur Ultra Panavision 70 semble presque vivant sur ces images qui ravivent toute sa beauté, évidemment bien loin de ce à quoi ressemble un "simple" projecteur numérique. La pellicule qui file à la vitesse de l’éclair, la lumière changeante à chaque seconde… Pas loin d’être aussi fascinant que le film en train d’être projeté dans la salle.

Pourquoi il faut absolument voir Les Huit Salopards en 70mm

Le tout monté sur la musique d’Ennio Morricone, L’estasi dell’oro (Le Bon, la Brute et le Truand). Hypnotique.