DR

Le film d’Iñárritu a très bien fonctionné aux États-Unis, malgré la tempête de neige qui a paralysé la côte est.

Faut-il blâmer la neige ? Le box-office américain n’était pas très en forme le week-end dernier, avec une baisse de 27 % par rapport à l’année passée. La tempête qui a bloqué une bonne partie de la côte est est certainement en partie responsable, mais ce serait oublier qu’American Sniper était un phénomène au box-office US durant la même période de 2015. Aucun film n’a vraiment été capable de rivaliser cette année.

Ce qui n’a pas empêché The Revenant de tirer son épingle du jeu et de s’offrir la première place du classement, avec 16 millions de dollars récoltés la semaine dernière, soit 119,2 millions en tout après cinq semaines d’exploitation chez l’Oncle Sam. Le film avec Leonardo DiCaprio et Tom Hardy ne sortira en France et dans une bonne partie du monde que fin février.

Derrière, Star Wars : Le Réveil de la Force continue inlassablement d’engranger les billets verts en ajoutant 14,3 millions de dollars à sa cagnotte américaine. Le film de J.J. Abrams a désormais rapporté 879,3 millions de dollars en Amérique du Nord et 1,06 milliard dans le reste du monde. Star Wars 7 est le long-métrage qui a le plus rapporté sur le sol US de tous les temps. 

En chute de 63 %, la comédie Mise à l’épreuve 2 avec Ice Cube et Kevin Hart rapporte 12,96 millions pour son deuxième week-end, faisant monter ses recettes totales à 59,1 millions. Pas si loin du premier Mise à l’épreuve qui avait récolté 75,5 millions à la même époque. 

Trois nouveaux films prennent les places suivantes : Dirty Papy avec Robert De Niro et Zac Efron (11,5 millions), le film d’horreur The Boy avec Lauren Cohan de la série The Walking Dead (11,3 millions) et le thriller de science-fiction La 5e Vague avec Chloë Moretz (10,7 millions).

Box-office américain du 22 au 24 janvier 2016 :
1) The Revenant
2) Star Wars : Le Réveil de la Force
3) Mise à l'épreuve 2
4) Dirty Papy
5) The Boy