DR

Un coin de voile se lève sur ce thriller fantastique spectaculaire qui a enflammé le box-office coréen.

Attention les yeux. Après avoir enflammé le Festival de Cannes (où il était présenté hors-compétition) et le box-office coréen, The Strangers s’apprête à débarquer en France le 6 juillet prochain. Et cette bande-annonce donne bien une idée de l’ampleur proprement colossale du film – l’un des meilleurs qu’on ait vu sur la Croisette cette année.

The Strangers : un spectaculaire thriller biblique (critique)

Ça commence avec une série de meurtres mystérieux, un ballet de flics un peu hagards, sous une pluie battante qui semble sans fin, comme dans un nouveau Seven ou une variation sur Memories of Murder. Et puis ça change de braquet, sans crier gare, quand le surnaturel s’invite dans la danse – fillettes possédées, apparitions fantomatiques, chaman en transe, peurs primales. Et encore : la BA ne lève qu’un tout petit coin de voile sur la folie furieuse de cet ovni incroyablement dense, interrogation semi-hallucinée sur la croyance, le mal, et le pouvoir des fables que se racontent les hommes. Quelque part entre le thriller et le fantastique, The Strangers fait péter les frontières entre les genres et confirme le réalisateur Na Hong-jin (déjà auteur du fabuleux et surexcitant The Chaser) en nouvel homme fort du cinéma coréen. A priori, on tient là la plus grosse hallu ciné de l’été.  

The Strangers sort dans les salles françaises le 6 juillet prochain.

DR

DR