Warner/Universal/SND

Vous avez aimé La Mort dans la peau, The Constant Gardener ou encore Mensonges d'Etat ? Vous allez aimer Opération Beyrouth avec Jon Hamm et Rosamund Pike.

 

Opération Beyrouth sort aujourd'hui en salles : un thriller d'espionnage tendu où Jon Hamm incarne un négociateur de la dernière chance dans la poudrière du Moyen-Orient des années 80. Un film qui plaira aux amateurs des récents films d'espionnage complexes post-11-septembre, comme on vous le démontre en cinq films :

La Mort dans la peau (2004)
Après le bluffant La Mémoire dans la peau qui créait un nouveau personnage de film d'action, le deuxième volet de la saga Jason Bourne rebat les cartes et met le héros incarné par Matt Damon face à un défi mortel -en commençant par tuer l'amour de sa vie, puis en étendant l'univers aux dimensions d'une conspiration mondiale. Pas étonnant, au fond : La Mort dans la peau, comme les autres Bourne, est écrit par Tony Gilroy, scénariste d'Opération Beyrouth.

The Constant Gardener (2005)
Brillante adaptation d'un roman de John le Carré où un diplomate pas vraiment taillé pour l'action (Ralph Fiennes) cherche les assassins de sa femme en Afrique et se retrouve plongé dans une spirale de violence et de complot. C'est également le sujet d'Opération Beyrouth : comment un homme "ordinaire" doit se dépasser, aller jusqu'au bout de soi-même dans un monde de mensonges, pour faire éclater la vérité.

Michael Clayton (2007)
Premier film réalisé par Tony Gilroy, qui ressemble à un autoportrait à peine déguisé : George Clooney y incarne un avocat "fixer", spécialiste de résoudre des problèmes urgents, un spécialiste sous-évalué, sous-payé et mal-aimé mais aussi compétent qu'indispensable. Soit un bon résumé du métier de scénariste à Hollywood...

Mensonges d'Etat (2008)
Autre portrait de "shadow fixer" plongé dans les ombres du Moyen-Orient, Mensonges d'Etat -très inspiré par Comme un collégien de John le Carré- mélange brillamment action pure et thriller mental. DiCaprio doit construire une machination pour pouvoir détruire une organisation terroriste : comme dans Opération Beyrouth, tout le monde manipule tout le monde, la vérité n'existe pas, il faut la construire comme un rempart moral face au chaos. Le titre original de Mensonges d'Etat est d'ailleurs Body of Lies, qui aurait pu aller comme un gant à Opération Beyrouth.

Otages à Entebbe (2018)
Sorti le 2 mai (et donc toujours en salles françaises), Otages à Entebbe réalisé par José Padilha (Troupe d'élite) est la reconstitution de une prise d'otages sur l'aéroport d'Entebbe en juillet 1976. Un thriller tendu et complexe où Rosamund Pike -également dans Opération Beyrouth- joue une activiste d'extrême-gauche. Opération Beyrouth est une fiction pure se déroulant dans une situation réelle, alors qu'Otages à Entebbe est une reconsitution réaliste, mais les deux films sont au fond des thrillers 70s explosifs qui partagent un même arrière-plan, et une même actrice.