Avec une filmographie exceptionnelle qui contient des œuvres comme Mean Streets, Taxi Driver, Raging Bull, La dernière tentation du Christ, Les Affranchis, Le Temps de l'Innocence, Les Nerfs à Vif, Casino, Aviator, Les Infiltrés, ou encore Le Loup de Wall Street, Martin Scorsese est sans conteste l'un des plus grands cinéastes en activité et tout bonnement une légende vivante. Mais, malgré cette carrière très prolifique et de grande qualité, demandez à un cinéphile de citer un seul film du réalisateur new-yorkais, et il y a trois chances sur quatre qu'il vous réponde Les Affranchis.Chef-d’œuvre absolu qui n'a eu de cesse d'inspirer - son propre auteur (Casino), mais aussi d'autres créateurs (Les Sopranos) -, Les Affranchis, tourné en 1990, possède cette saveur spéciale et commune aux grands films.Du générique créé par Saul Bass jusqu'à l'épilogue paroxysmique, on suit le destin de cette poignée de wise guys via une géniale narration en flash-backs (d'abord) puis complètement éclatée, et les scènes cultes s'enchaînent tandis que les dialogues mythiques éclatent à nos oreilles telle des rafales de kalachnikov.Aujourd'hui, à travers un passionnant documentaire de 30 minutes avec notamment des interventions de Martin Scorsese, Ray Liotta, Joe Pesci, Paul Sorvino, ou la monteuse attitrée de Marty Thelma Schoonmaker, Les Affranchis n'aura plus de secrets pour vous et vous connaîtrez tout de la fabrication de ce thriller fascinant, du choix des musiques à la création de la fameuse scène "You think I'm funny ?", en passant par les séquences silencieuses et toutes les scènes devenues légendaires de ce film de gangster ultime.Je vais me faire le making of.Je vais me faire le making of.(Jimmy Two Times).